Tel un vrai petit rat de bibliothèque depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours été fascinée par les livres, cherchant à décrypter plus ou moins tout ce qui me tombait sous la main. J’en ai gardé, allez savoir pourquoi, un amour immodéré pour le dictionnaire.

Mais ça, c’est un autre débat. Mon intérêt pour les livres s’est avant tout porté sur la bibliothèque familiale, garnie de nombreux ouvrages sur la musique et sur la danse, mes deux autres passions. De mes périgrinations et achats au fil des années, je me suis constituée une bonne collection de livres sur la danse classique (et la danse en général) que j’espère représentative. Zoom donc sur les publications danse de ces dernières années: voici, pour vous, une liste non exhaustive de ce qui, à mon sens, se fait de mieux en termes de parution estampillées « danse classique »…

L’histoire de la danse sous toutes ses facettes

Le Ballet de l'OpéraPour ceux d’entre vous qui souhaiteraient se documenter sur l’histoire de la danse en général (sous plusieurs formes différentes) et sur celle du Ballet de l’Opéra de Paris en particulier, je vous recommande chaudement l’ouvrage de Mathias Auclair et Christophe Ghristi, Le Ballet de l’Opéra : trois siècles de suprématie depuis Louis XIV, paru aux éditions Albin Michel à l’occasion du tricentenaire de la fondation de cette vénérable institution. Trois siècles d’histoire sont ainsi revisités par les plus grands spécialistes de la question et l’ouvrage (imposant, puisqu’il fait près de 400 pages) est abondamment illustré. Vous allez croiser, au fil de la lecture, les plus grands chorégraphes qui ont donné à la danse ses lettres de noblesse de Jules Perrot à Sidi Larbi Cherkaoui en passant par Rudolf Noureev, Roland Petit et Maurice Béjart. Vous ferez également connaissance avec les plus grands danseurs qui ont tous marqué leur époque, de Marie Taglioni au XIXe siècle à Nicolas Le Riche au XXIe… Un livre passionnant, qu’on ne se lasse pas de feuilleter !

Leçon de danseDans un autre genre, le livre de Claude Bessy (datant de 2005 mais plusieurs fois réédité, désormais disponible aux éditions Hors Collection pour 29,90 euros), Leçon de Danse est également une excellente référence. Au delà de grandes notions sur l’histoire de la danse, il s’immisce aussi dans le quotidien du danseur et emmène son lecteur côté coulisses. De l’Ecole de Danse de l’Opéra au firmament des Etoiles, c’est tout le parcours d’un danseur à l’Opéra de Paris, des débuts de l’apprentissage à la retraite, qui vous est présenté, le tout illustré par de magnifiques photographies de Jacques Moatti et préfacé par le grand chorégraphe Maurice Béjart.

Si vous souhaitez vous documenter plus précisément sur les grands ballets du répertoire, je vous conseille le livre de René Sirvin et Jacques Moatti, Les Grands ballets du répertoire, édité chez Larousse pour 25 euros. Chaque ballet, chaque pièce est expliqué, disséqué et accompagné de nombreuses photographies… Ainsi, le répertoire n’aura plus aucun secret pour vous ! Dans la même veine, vous pouvez également vous procurer Les Grandes Etoiles du XXe siècle ou Les Grands Chorégraphes du XXe siècle, deux ouvrages de Gérard Mannoni, publiés aux éditions Buchet Chastel pour 23 euros chacun, qui retracent par ordre chronologique la vie et la carrière de chacun d’entre eux.

Enfin, laissez-moi vous présentez un ouvrage un peu particulier, également publié par les éditions Actes Sud : Lettres à un jeune danseur de Maurice Béjart. Dans ce livre à la fois émouvant et spirituel, le grand chorégraphe (décédé en 2008) écrit à un jeune homme qui souhaite consacrer sa vie à la danse. Véritable guide pour tous les apprentis danseurs, ces Lettres nous donnent aussi beaucoup à voir sur la personnalité de son auteur et sa vision de l’art chorégraphique.

Pour ceux qui aiment les beaux livres, c’est par ici !

La Source (Actes Sud)Pour ceux qui s’intéressent à la fois à la danse, au processus de création d’un ballet, aux costumes et à la mode, je ne peux que vous inviter à jeter un coup d’oeil (et même plus) au livre de Christian Lacroix qu’il a consacré au ballet La Source (créé en 2011 par le danseur Etoile Jean-Guillaume Bart) dont il a signé les éblouissants costumes. On suit avec lui pas à pas l’élaboration du ballet côté coulisses. L’ouvrage, véritable carnet de création, est édité par Actes Sud et vendu au prix de 35 euros.

Côté photographie, ma préférence va aux ouvrages de Stéphane Ruet (Danse à l’Opéra, Albin Michel), de Pierre Elie de Pibrac (In Situ aux éditions Clémentine de la Ferronnière) et de Gérard Uféras (Un pas vers les étoiles chez Flammarion). Chacun à leur manière, ces livres de photographies se sont approchés au plus près des danseurs et donne à voir un résultat tout à fait envoûtant de la danse côté coulisses…

Des vidéos à gogo !

Ce ne sont pas non plus les DVD qui manquent dans ma « petite » collection personnelle… Une manière d’adoucir la frustration de ne pas pouvoir être plus souvent dans les salles de spectacle j’imagine ! Dur, dur de choisir mon top 5… mais je relève le challenge.

  • Le Don Quichotte de Rudolf Noureev filmé à l’Opéra de Paris en 2002 avec les danseurs Etoiles Aurélie Dupont et Manuel Legris. Basé sur l’oeuvre archi-célèbre de Cervantès en toile de fond, le ballet nous narre les amours tourmentées de deux jeunes gens dans l’Espagne flamboyante du XVIIe siècle. Pour tout vous dire, mon DVD est presque cassé à force d’avoir été utilisé…
  • Le Lac des Cygnes de Rudolf Noureev, ballet qu’on ne présente plus, surtout sur Attractive Area ! Un classique des classiques dont on ne se lasse pas ! Ma petite préférence va à la version donnée par l’Opéra de Paris mais celle (plus proche de la version originale) que l’on donne à Londres au Royal Opera House, également disponible en vidéo, vaut aussi le coup d’oeil, surtout pour ses brillants interprètes, Marianela Nunez et Thiago Soares.
  • Giselle, dans la version de l’Opéra de Paris, adaptée par Patrice Bart. Un chef d’oeuvre dans les ballets romantiques du XIXe siècle. Mais je vous en reparlerai plus tard car j’aurai l’occasion d’aller le voir au mois de juin à l’Opéra Garnier…
  • La Bayadère, filmé en 1992 avec Isabelle Guérin et Laurent Hilaire dans les rôles principaux. Là encore, si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter un de mes articles précédents.
  • La Dame aux Camélias de John Neumeier, qui appartient davantage au registre dit « néo-classique ». Pour ce ballet, le chorégraphe s’est inspiré du roman célèbre du même nom d’Alexandre Dumas fils. En plein Paris au XIXe siècle, le spectateur suit les amours tumulteuses de Marguerite et Armand… Probablement ma pièce préférée de Neumeier, sublimée par la musique extraordinaire de Chopin…

Tout près des étoilesSi la danse côté coulisses vous tente, je vous conseille le documentaire de Cédric Klapisch sur la danseuse étoile Aurélie Dupont (L’espace d’un instant chez MK2) dont je ne me lasse pas ou le passionnant documentaire de Nils Tavernier (Tout près des étoiles, aussi chez MK2), qui a suivi le Ballet de l’Opéra de Paris pendant trois mois en 1999.

Enfin, si vous êtes plutôt films, n’hésitez pas à visionner Black Swan de Darren Aronofsky (chroniqué ici) et Billy Elliot de Stephen Daldry, qui nous narre la découverte de l’univers de la danse par un jeune garçon issu de la classe ouvrière en pleine tourmente dans l’Angleterre des années Thatcher. De la danse mais pas que.

Nombreuses sont les publications sur la danse, même si il faut parfois passer un peu de temps pour les dénicher. Aujourd’hui, avec les nouveaux médias, les réseaux sociaux, c’est un art qui est en train de s’ouvrir à un plus large public. Les danseurs professionnels, dont nombre sont inscrits sur Facebook, Instagram ou Twitter, n’hésitent pas à diffuser des extraits de leurs prestations ou des photographies de leur métier au quotidien. Preuve que, quoiqu’en disent certains, la danse est décidément un art qui vit et évolue avec son temps…

Zoom sur les publications danse
5 1 vote