Accueil Économie La Chine réduit le taux de réserves obligatoires des banques pour soutenir...

La Chine réduit le taux de réserves obligatoires des banques pour soutenir le yuan

71

La banque centrale chinoise a annoncé lundi qu’elle réduirait le montant des devises que les banques doivent détenir en tant que réserves, une mesure visant à ralentir la dépréciation du yuan, qui est à son plus faible niveau en un an.

La Banque populaire de Chine a déclaré qu’elle réduirait le ratio des réserves de change obligatoires (RRR) de 100 points de base (bps) à 8% à compter du 15 mai, pour « améliorer la capacité des institutions financières à utiliser les fonds en devises », selon un site en ligne. déclaration.

La PBOC avait précédemment relevé le ratio des réserves obligatoires de change pour les institutions financières de 200 points de base en décembre 2021, afin de freiner la hausse du yuan et de rendre plus coûteux pour les banques de détenir des dollars.

La réduction des ratios de réserves de change devrait apporter un certain soutien à la monnaie étroitement gérée, en libérant des dollars que les banques doivent conserver auprès de la banque centrale.

Lire aussi:  La roupie pakistanaise au plus bas historique sur les remboursements de prêts chinois

Le yuan a chuté furieusement, perdant plus de 3% par rapport au dollar au cours du mois dernier et atteignant un creux d’un an à 6,5775 lundi, en raison des inquiétudes suscitées par une détérioration des perspectives de croissance économique causée par les verrouillages stricts du COVID-19 à Shanghai et les grandes villes et la perte d’un avantage de rendement par rapport au dollar.

Marco Sun, analyste en chef des marchés financiers chez MUFG Bank, a déclaré que les récentes fortes pertes du yuan se sont découplées des fondamentaux économiques de la Chine et ont incité les autorités à déployer des mesures pour l’empêcher de baisser davantage.

« Les acteurs du marché qui voient la baisse comme un signal des décideurs politiques seraient susceptibles de revenir sur les positions courtes sur le CNY et le CNH », a déclaré Sun.

Lire aussi:  Plan budgétaire de Biden : augmentation des impôts sur les riches, réduction des déficits fédéraux

Sun s’attend à ce que le yuan s’échange dans une fourchette de 6,35 à 6,55 pour un dollar après l’ajustement, tout en notant que la hausse des taux prévue par la Réserve fédérale américaine en mai pourrait limiter la reprise du yuan.

Le yuan au comptant a réduit ses pertes après l’annonce de la PBOC, le yuan onshore et offshore se renforçant d’environ 300 pips à 6,5395 et 6,5698 pour un dollar, respectivement.

Le yuan onshore et offshore a connu ses pires semaines depuis 2015 la semaine dernière. Les inquiétudes liées à la croissance ont également contraint les actions chinoises lundi à leur plus forte chute depuis la vente de panique provoquée par la pandémie de février 2020.

(Reportage du bureau de surveillance de Pékin ; édité par Edmund Blair et Bernadette Baum)

Article précédentLa palmitoylation, une nouvelle cible pour les anticancéreux
Article suivantLe défenseur américain de Barcelone Dest blessé aux ischio-jambiers