Accueil Économie La croissance du PIB de la Corée du Sud à son plus...

La croissance du PIB de la Corée du Sud à son plus haut niveau en 11 ans en 2021 alors que les exportations explosent

129

L’économie sud-coréenne s’est développée au rythme le plus rapide en 11 ans en 2021 grâce à un bond des exportations et de l’activité de construction, à une baisse modérée des investissements en capital et à une lente reprise dans les secteurs des services touchés par le coronavirus.

Les données de la Banque de Corée ont montré mardi que le produit intérieur brut (PIB) avait augmenté de 4,0 % en 2021, alors que la demande d’exportations montait en flèche.

La BOK s’attend à ce que le PIB augmente de 3,0 % cette année, la quatrième économie d’Asie bénéficiant de la vigueur des exportations de puces et de l’augmentation des dépenses publiques, bien que les cas record locaux de COVID-19 cette semaine constituent une menace pour la consommation.

« La demande mondiale pour nos puces est résistante et de fortes exportations maintiendront la dynamique de croissance (de la Corée du Sud) solide », a déclaré Hwang Sang-pil, chef du département des statistiques économiques de la BOK.

Lire aussi:  Conflit en Ukraine : la BCE déclare que la filiale d'une banque russe risque de faire faillite

« Les gens s’habituent aux restrictions de distanciation sociale…

L’activité a été plus lente en décembre mais le coup est plus faible qu’avant. »

À partir du troisième trimestre, l’économie a progressé de 1,1 % corrigé des variations saisonnières au cours de la période octobre-décembre, battant l’expansion de 0,9 % annoncée dans un sondage Reuters et contre une hausse de 0,3 % au troisième trimestre.

La croissance en termes annuels au quatrième trimestre s’est établie à 4,1 %, battant également une prévision médiane de 3,7 % dans le sondage.

Le 14 janvier, la BOK a relevé son taux d’intérêt de référence aux niveaux d’avant la pandémie et a signalé qu’il pourrait se resserrer davantage alors que la croissance et les pressions inflationnistes restent fortes.

L’économie sud-coréenne a connu un rebond brutal quoique inégal de la crise du coronavirus en 2020, les exportations ayant augmenté à leur rythme annuel le plus rapide en 11 ans l’année dernière, tandis que la reprise de la consommation a été inégale en raison des mesures de distanciation sociale.

Lire aussi:  L'humeur des affaires au Japon s'envenime à cause de la hausse des coûts, la BOJ s'en tient à la vue de la reprise

Un récent sondage Reuters auprès de 20 économistes prévoit une croissance de 2,9 % cette année, en deçà des 3,0 % projetés par la BOK.

Les données de mardi ont montré que les exportations étaient le principal moteur de la croissance au quatrième trimestre, bondissant de 4,3 % en glissement trimestriel.

La croissance a également été soutenue par la consommation privée et l’investissement dans la construction, qui ont augmenté respectivement de 1,7 % et 2,9 %.

Le secteur des services a progressé de 1,3 % au quatrième trimestre, plus forte qu’au troisième trimestre mais plus lente qu’au deuxième.

L’investissement en capital a diminué de 0,6 % en rythme trimestriel, après une baisse de 2,4 % au cours des trois mois précédents.

Article précédentL’inflation australienne bondit au cours du trimestre de décembre, le marché s’attend à des hausses de taux
Article suivantMadison est magique en 2022: Keys est en demi-finale de l’Open d’Australie