Accueil Économie La production de puces en Chine diminue alors que l’Inde et les...

La production de puces en Chine diminue alors que l’Inde et les États-Unis accélèrent la fabrication locale

48

Alors que l’Inde et les doublent leur fabrication nationale de semi-conducteurs, la a connu sa plus forte baisse mensuelle de la fabrication de puces en août en raison des restrictions de Covid et de l’affaiblissement de la demande.

Selon le South China Morning Post, la production de circuits intégrés (CI) a chuté de 24,7% en glissement annuel pour atteindre 24,7 milliards d’unités, marquant la plus forte baisse sur un mois depuis 1997.

Il s’agit également du deuxième mois consécutif de baisse pour la fabrication de puces. En juillet, la production a chuté de 16,6 % à 27,2 milliards d’unités.

La production locale de micro-ordinateurs a chuté de 18,6 % à 317,5 milliards d’unités en août.

En août, l’activité manufacturière nationale s’est contractée pour la première fois en trois mois, selon le rapport.

Lire aussi:  Avec une inflation au plus haut depuis 40 ans, les banquiers centraux américains envisagent une hausse des taux en mars

Un nombre record de 3 470 entreprises de fabrication de puces « ont cessé leurs activités au cours des huit premiers mois de l’année », selon les statistiques de la plate-forme de base de données d’entreprises Qichacha.

L’effondrement de la production de puces en Chine survient alors que l’Inde et les États-Unis intensifient leurs efforts pour renforcer la fabrication locale de puces.

Le gouvernement du Gujarat s’est associé à Vedanta et Foxconn, visant un investissement de Rs 1,54 lakh crore pour atteindre l’autonomie dans le domaine de la fabrication de semi-conducteurs.

Selon le rapport du India Electronics & Semiconductor Association (IESA) et Counterpoint Research.

Le gouvernement indien a annoncé une dépense de 76 000 crores de roupies (environ 10 milliards de dollars), dans le cadre de son programme PLI, séparément pour le développement d’un écosystème d’électronique de fabrication de semi-conducteurs et d’écrans.

Lire aussi:  Le Japon maintiendra à l'examen l'objectif d'équilibre budgétaire de l'exercice 2025 : rapport

Pendant ce temps, le président américain Joe Biden a promulgué la loi sur les puces et la science, qui prévoit près de 52 milliards de dollars d’incitations à la production de semi-conducteurs.

Intel a lancé les travaux sur la nouvelle usine de semi-conducteurs de 20 milliards de dollars dans l’État de l’Ohio aux États-Unis.

Samsung a lancé l’idée d’investir près de 200 milliards de dollars pour construire 11 autres usines de puces aux États-Unis au cours des deux prochaines décennies.

–IANS

na/svn/

Article précédentLes développeurs d’applications créent des jeux autour de Dynamic Island d’Apple iPhone 14
Article suivantL’Etat islamique et Al-Qaïda en Afghanistan mettent le monde en grave danger (ancien conseiller américain)