Accueil Économie Le budget du président américain Biden a des priorités pour Manchin : riche...

Le budget du président américain Biden a des priorités pour Manchin : riche en impôts, réduction du déficit

104

Un engagement sans précédent pour bâtir une économie où chacun a une chance de réussir. Un plan pour payer ces investissements dont nous avons besoin en tant que nation », a décrit Biden en décrivant son budget aux journalistes.

Les républicains ont rejeté les priorités de Biden.

Mais le budget de Biden peut également être considéré comme une étape pour attirer Manchin, probablement le démocrate le plus conservateur du Sénat, à la table des négociations. Manchin a minimisé lundi les informations selon lesquelles il aurait repris les pourparlers avec les meilleurs démocrates sur un nouveau plan.

Ce que la Russie a produit doit être remplacé, a-t-il dit, faisant référence à la coupure américaine des importations de pétrole de ce pays.

Sur le projet de loi de 2 billions de dollars approuvé par la Chambre, 555 milliards de dollars étaient destinés à des allégements fiscaux et à d’autres initiatives visant à encourager le passage à une énergie plus propre. À l’insistance de Manchin, ce projet de loi a abandonné le plus gros effort du plan initial pour y parvenir en offrant des récompenses ou des pénalités financières aux producteurs d’énergie.

Lire aussi:  L'AIE dit que 3 millions de bpj de pétrole russe, les produits pourraient être fermés le mois prochain

Manchin a également exprimé son soutien à l’inclusion de dispositions réduisant les coûts des médicaments sur ordonnance. Le projet de loi précédent aurait fait cela en renforçant la capacité du gouvernement à négocier les prix qu’il paie pour certains produits pharmaceutiques qu’il achète, ce qui aurait fait économiser de l’argent au gouvernement.

Néanmoins, la Maison Blanche a gardé pour elle quelques détails sur ce qu’elle pourrait offrir à Manchin lors des pourparlers.

Les documents budgétaires indiquaient qu’il incluait certaines propositions de revenus comme la tarification des médicaments sur ordonnance dans un fonds de réserve neutre en matière de déficit. » Il ne fournissait pas de détails car les discussions avec le Congrès se poursuivent, indiquent les documents dans une note de bas de page.

Le nouvel impôt minimum proposé par Biden pour les Américains les plus riches est probablement confronté à un combat difficile. Manchin a soutenu des impôts plus élevés sur les riches et les grandes entreprises, mais il a suggéré lundi que le plan de Biden présentait des complications.

Lire aussi:  Il n'y a pas que les acheteurs de maisons en Chine ; les fournisseurs aussi boycottent maintenant les prêts

Il y a d’autres façons pour les gens de payer leur juste part », a-t-il déclaré.

Une taxe quelque peu similaire sur les milliardaires l’année dernière par le président du comité sénatorial des finances, Ron Wyden, D-Ore., n’a jamais fait partie du paquet final. Et le projet de loi adopté par la Chambre l’année dernière avait déjà permis d’économiser environ 2 000 milliards de dollars, ce qui suggère que de nouvelles propositions pourraient ne pas être nécessaires.

La sénatrice Kyrsten Sinema, D-Arizona, s’est opposée aux efforts de son parti pour augmenter les taux d’imposition des particuliers et des sociétés l’année dernière et n’a apparemment pas changé d’avis. La porte-parole Hannah Hurley a déclaré lundi que Sinema aime les propositions qui ciblent l’évasion fiscale et garantissent que les entreprises paient des impôts, sans augmenter les coûts pour les petites entreprises ou les Américains ordinaires.

Les démocrates auront besoin de tous leurs votes au Sénat à 50-50, car tous les républicains semblent certains de s’opposer à tout ce qu’ils produiront. Le vice-président Kamala Harris voterait en cas d’égalité.

Article précédentBiden propose un impôt minimum de 20% sur les plus riches afin qu’ils «paient leur juste part»
Article suivantLa Russie change d’orientation pour tenter de broyer l’armée ukrainienne à l’est