Accueil Économie Le Pakistan augmente le tarif de l’électricité de 4,8 roupies par unité...

Le Pakistan augmente le tarif de l’électricité de 4,8 roupies par unité dans un contexte de hausse de l’inflation

104

Au milieu de l’inflation croissante au Pakistan, les gens devront payer un coût supplémentaire de 4,8 roupies pakistanaises par unité pour l’électricité qu’ils ont consommée depuis février.

Selon The Express Tribune, la National Electric Power Regulatory Authority (Nepra) a augmenté le tarif de l’électricité de Rs 4,8 par unité en raison de l’ajustement du coût du carburant (FCA) pour le mois de février.

Le Premier ministre Shehbaz Sharif a autorisé les sociétés de distribution d’électricité à facturer davantage aux consommateurs d’électricité, ce qui alourdit davantage la population du pays qui souffre d’augmentations d’impôts et de prix de l’énergie plus élevés.

Les sociétés de distribution d’électricité (DISCOS) factureront l’ajustement du coût du carburant (FCA) de février 2022 au cours du mois de facturation d’avril 2022 à toutes les catégories de consommateurs.

Lire aussi:  La Grande-Bretagne annonce des réductions d'impôts alors que l'inflation atteint son plus haut niveau en 30 ans en février

L’Agence centrale d’achat d’électricité (CPPA-G) avait demandé au régulateur d’électricité d’autoriser une augmentation de 4,9441 roupies par unité pour peser sur les consommateurs d’électricité avec un impact de 38,4 milliards de roupies.

La NEPRA a organisé une audience publique le 31 mars, mais elle a approuvé l’augmentation de 4,8530 Rs par unité au lieu de 4,9441 Rs par unité pour imposer une charge supplémentaire d’environ 37,7 milliards de Rs aux consommateurs d’électricité, selon le journal.

L’ancien Premier ministre pakistanais Imran Khan a perdu le pouvoir après avoir perdu un vote de censure sur les questions d’inflation et de détérioration de la situation économique du pays mises en avant par l’opposition à l’Assemblée nationale.

Les Pakistanais sont confrontés à de grandes difficultés alors que le gouvernement actuel prétendait résoudre le problème persistant du délestage à Karachi. Récemment, les gens ont dû effectuer des prières de Tarawih pendant Ramzan dans l’obscurité totale en raison de coupures de courant.

Lire aussi:  Le taux de l'argent au jour le jour en Chine grimpe à son plus haut niveau depuis 4 mois, le taux directeur en bref

Les zones de Karachi comprennent Korangi, Landhi, Railway Colony, Nusrat Bhutto Colony, Khawaja Ajmair Nagri, Paposh Nagar, Liaquat Market, Malir, Gulistan-e-Jauhar Block-2, Korangi Sector 30, 31 et autres, a rapporté ARY News.

Alors que les problèmes de pannes dans la grande ville du Pakistan se poursuivent, le Premier ministre a été informé que neuf producteurs d’électricité indépendants (IPP) avaient été fermés en raison d’un manque d’approvisionnement en gaz, RLNG et charbon, tandis que 18 centrales électriques ne fonctionnaient pas pour des raisons techniques.

Article précédentLe président Biden augmente le taux de redevance pétrolière et réduit les ventes de baux
Article suivantApple pourrait faire appel à LG, Jahwa pour la caméra périscope de l’iPhone 15 : Rapport