Accueil Économie Le Sri Lanka relève ses taux directeurs de 700 points de base...

Le Sri Lanka relève ses taux directeurs de 700 points de base à 14,5%

155

Le pays lourdement endetté a peu d’argent pour payer les importations, ce qui signifie que le carburant, l’électricité, la nourriture et, de plus en plus, les médicaments sont rares.

Les manifestations de rue se déroulent presque sans interruption depuis plus d’un mois, malgré un état d’urgence de cinq jours et un couvre-feu de deux jours. Le principal parti d’opposition du Sri Lanka – Samagi Jana Balawegaya – a demandé vendredi au gouvernement de prendre des mesures efficaces pour résoudre une crise économique ou faire face à une motion de censure, alors que les chefs d’entreprise de l’habillement, du thé et d’autres industries ont averti que les exportations pourraient chuter de 20 à 30 pour cent. cent cette année.

Le conseil monétaire de la Banque centrale de Sri Lanka (CBSL) a porté sa facilité permanente de prêt à 14,50 % et sa facilité permanente de dépôt à 13,50 %.

Lire aussi:  Les pays qui tentent d'isoler la Russie ne font que se faire du mal : Poutine

L’accumulation de la demande globale, les perturbations de l’offre intérieure, la chute de la monnaie locale et les prix élevés des matières premières dans le monde pourraient maintenir la pression sur l’inflation, a déclaré la CBSL dans sa déclaration de décision de politique monétaire. « La hausse des taux donnera un signal fort aux investisseurs et aux marchés que nous en sortirons dès que possible », a déclaré le gouverneur P Nandalal Weerasinghe.

Plus tôt dans la journée, le ministre des Finances, Ali Sabry, a déclaré que le pays devait de toute urgence restructurer sa dette et rechercher une aide financière extérieure. « Il n’y a pas d’alternative, nous devons restructurer notre dette », a déclaré Sabry au Parlement.

Article précédentDe simples changements dans les soins ont réduit l’exposition du cœur pendant la radiothérapie du cancer du poumon
Article suivantLa Russie déplore la « tragédie » de la mort de soldats alors que l’Ukraine se prépare à l’offensive