Accueil Économie Les États-Unis deviennent le 101e pays à ratifier l’accord de l’Alliance solaire...

Les États-Unis deviennent le 101e pays à ratifier l’accord de l’Alliance solaire internationale

23

L’instrument d’acceptation a été remis par la chargée d’affaires de l’ambassade des États-Unis en Inde, Patricia Lacina, lors de sa rencontre avec l’AS (ER) Prabhat Kumar et le JS (ED) Noor Rahman Sheikh.

« Les États-Unis ratifient l’accord de l’Alliance solaire internationale. L’instrument d’acceptation a été remis par la chargée d’affaires de l’ambassade des États-Unis en Inde, Patricia Lacina, lors de sa rencontre avec l’AS (ER) Prabhat Kumar et le JS (ED) Noor Rahman Sheikh », a tweeté le ministère. du porte-parole des Affaires extérieures Arindam Bagchi samedi.

L’International Solar Alliance (ISA) est une plate-forme collaborative orientée vers l’action, dirigée par ses membres, pour un déploiement accru des technologies de l’énergie solaire.

Son objectif fondamental est de faciliter l’accès à l’énergie, d’assurer la sécurité énergétique et de conduire la transition énergétique dans ses pays membres.

Lire aussi:  L'insécurité alimentaire menace "toute une génération" en Afghanistan

L’ISA a été conçu comme un effort conjoint de l’Inde et de la France pour mobiliser les efforts contre le changement climatique grâce au déploiement de solutions d’énergie solaire.

Au total, 106 pays ont signé l’accord-cadre ISA. Sur 106 nations, 86 ont signé et ratifié l’accord-cadre ISA. Tous les États membres des Nations Unies sont éligibles pour rejoindre l’ISA.

L’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) a accordé le statut d’observateur à l’Alliance solaire internationale (ISA).

Il contribuera à assurer une coopération régulière et bien définie entre l’Alliance et l’ONU qui profitera à la croissance et au développement énergétiques mondiaux.

L’ISA aidera les pays membres à développer des trajectoires de croissance à faible émission de carbone, en mettant particulièrement l’accent sur l’impact dans les pays classés parmi les pays les moins avancés (PMA) et les petits États insulaires en développement (PEID).

Lire aussi:  Les bénéfices industriels de la Chine baissent de 1,1 % au cours des 7 premiers mois de 2022

L’un des produits importants d’ISA est One Sun One World One Grid (OSOWOG).

L’OSOWOG se concentre sur un cadre pour faciliter la coopération mondiale, la construction d’un écosystème mondial de ressources énergétiques renouvelables interconnectées (principalement l’énergie solaire) qui peuvent être partagées de manière transparente.

Article précédentLa Chine sanctionne Boeing et les dirigeants de Raytheon pour un accord sur les armes à Taiwan
Article suivantLes patients cancéreux confrontés à l’instabilité du logement présentent un risque de mortalité plus élevé