Accueil Économie Les protestations s’intensifient au Sri Lanka dans un contexte de pénurie aiguë...

Les protestations s’intensifient au Sri Lanka dans un contexte de pénurie aiguë de bouteilles de GPL

176

Au milieu de la catastrophe économique en cours au Sri Lanka, l’inaccessibilité aux bouteilles de GPL depuis plus d’un mois a entraîné samedi une manifestation des habitants devant Slave Island PS à Colombo.

« Pas d’essence, rien à manger non plus. Nous sommes ici depuis hier soir. Maintenant, ils disent qu’ils n’en ont pas. Je n’ai pas reçu d’essence depuis 2 mois », a déclaré la foule en colère des manifestants.

De plus, les manifestants ont organisé une manifestation en optant pour un sit-in de protestation, bloquant la route à toute circulation de véhicules. Ils ont scandé des slogans de « diyaw diyaw gas diyaw » exigeant du gaz de cuisine pour subvenir à leurs besoins quotidiens.

Les dissidents agités avaient encerclé le poste de police de l’île des Esclaves en raison de l’inaccessibilité du gaz de cuisine. L’armée sri-lankaise a été contrainte d’appeler la police pour disperser la foule en colère.

Lire aussi:  Le Sri Lanka plonge dans une coupure de courant quotidienne de 10 heures alors que la crise du carburant s'aggrave

Les femmes et les hommes âgés arrivent tôt le matin et font la queue pour récupérer du gaz pour cuisiner. Cependant, même après avoir attendu jusqu’à l’après-midi, ils ne peuvent pas obtenir de gaz de cuisine car il n’est pas distribué.

Pendant ce temps, le Sri Lanka fait face à sa pire crise économique depuis l’indépendance avec des pénuries de nourriture et de carburant, une flambée des prix et des coupures d’électricité affectant un grand nombre de citoyens. Il y a aussi de longues files d’attente dans les magasins et les supermarchés, les stations-service et les pharmacies.

La situation économique a conduit à d’énormes manifestations avec des demandes de démission du Premier ministre Mahinda Rajapaksa et du président Gotabaya Rajapaksa, le premier ayant finalement succombé à la pression publique et démissionné lundi.

Lire aussi:  La guerre de la Russie contre l'Ukraine va aggraver l'inflation, selon Jerome Powell de la Fed

Actuellement, Ranil Wickremesinghe a été nommé Premier ministre sri-lankais pour un sixième mandat record. Il a donné l’assurance au peuple sri-lankais qu’il assurera l’approvisionnement en essence, en diesel et en électricité du pays insulaire.

Article précédentChelsea vs Liverpool, diffusion en direct de la finale de la FA Cup: quand et où regarder
Article suivantSwiatek égale Serena Williams avec une séquence de 27 victoires consécutives