Éducation : un professeur d’économie d’un lycée de Drancy expérimente une méthode de travail

À deux jours des vacances de la Toussaint, il est temps de faire le bilan de cette première partie de l’année scolaire, et c’est l’occasion de rencontrer Jérémie Fontanieu professeur au lycée Eugène Delacroix de Drancy (Seine-Saint-Denis). Il a mis au point une méthode exigeante qui ne peut fonctionner qu’avec le soutien des parents de ses élèves. Reportage sur le chemin de la réussite.

Au lycée Delacroix de Drancy (Seine-Saint-Denis), les choses sérieuses ont commencé. Les élèves de terminale de Jérémie Fontanieu, professeur d’économie, vont faire le premier test de connaissance de l’année. Chaque lundi, elles sont vérifiées. « J’ai eu la pression parce que le professeur envoyait des SMS à nos parents en disant ‘J-5, J-4’. Du coup je me suis senti obligé de bien réviser, je peux clairement vous dire que ce QCM ça va aller », explique Sarah, élève de terminale au lycée Eugène Delacroix.

Des SMS aux parents, c’est la marque de fabrique de Jérémie Fontanieu. Deux élèves sont en retard et encore là, il envoie un SMS aux parents des deux retardataires. Elles auront une punition, deux heures de colle. « J’étais énervée d’être en retard parce que c’était le jour du QCM », rapporte Grace, élève de terminale. La sévérité fait aussi partie de la méthode de Jérémie Fontanieu. L’élève ne gagne pas de points s’il a une bonne réponse, mais il en perd quand il a tort, selon lui il exige le meilleur de ses élèves.