Accueil High-Tech Meta pour permettre aux créateurs de vendre des objets virtuels dans l’application...

Meta pour permettre aux créateurs de vendre des objets virtuels dans l’application VR sociale Horizon Worlds

62

Meta a annoncé mardi qu’il testait de nouvelles fonctionnalités dans Horizon Worlds, son application de réalité virtuelle (VR) sociale, qui aidera les créateurs à vendre des objets virtuels et à gagner de l’argent.

Lors d’une conversation avec Vidyuu Studios, le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, a déclaré que la monétisation des créateurs et l’économie du métaverse sont vraiment importantes.

« Il y a deux nouvelles choses dont je voulais parler. L’une concerne les achats dans le monde – essentiellement la possibilité de vendre des objets virtuels et d’accéder à des choses à l’intérieur d’Horizon Worlds, ce qui fait partie de l’équation du commerce », a déclaré Zuckerberg dans une vidéo publiée par Vidyuu Studios sur YouTube.

La société déploie cela avec une poignée de créateurs en ce moment.

Lire aussi:  Twitter déploie la possibilité d'ajouter des avertissements de contenu à des publications individuelles

« Je suis également très enthousiasmé par le programme de bonus des créateurs que nous déployons pour les personnes qui construisent des mondes impressionnants dans Horizon pour les récompenser et les récompenser », a annoncé Zuckerberg.

Horizon Worlds a été déployé début décembre auprès des utilisateurs de casques Oculus Quest VR aux États-Unis et au Canada. Il a atteint 300 000 utilisateurs mensuels en un rien de temps.

Selon Zuckerberg, tous les utilisateurs ayant accès à Horizon Worlds pourront effectuer des achats dans le monde.

« La monétisation des créateurs est vraiment importante, car vous devez tous être en mesure de subvenir à vos besoins et de bien gagner votre vie en créant ces expériences incroyables », a ajouté Zuckerberg.

VR et Quest sont des éléments clés de la vision métaverse de l’entreprise, mais elle considère le métaverse comme un monde numérique interconnecté, qui relie VR et AR, en plus de plates-formes plus familières comme le téléphone et l’ordinateur.

Lire aussi:  Qualcomm ouvrira son deuxième plus grand bureau en dehors des États-Unis à Hyderabad d'ici octobre

La société a récemment annoncé «Personal Boundary» pour Horizon Worlds et Horizon Venues.

La « limite personnelle » empêche les avatars de s’approcher à une distance définie les uns des autres, créant ainsi un espace plus personnel pour les personnes et facilitant la prévention des interactions indésirables.

‘Personal Boundary’ donnera par défaut l’impression qu’il y a une distance de près de 4 pieds entre votre avatar et les autres.

–IANS

na/svn/

Article précédentL’Inde et les États-Unis renforcent leur coopération dans les domaines de l’éducation et du développement des compétences
Article suivantPakistan : Imran Khan va lancer un mouvement de protestation contre le gouvernement « illégal »