Comme cela a été le cas avec Microsoft, Facebook a fait une conférence destinée aux développeurs afin de présenter les évolutions du plus grand réseau social du monde à venir. La cerise sur la gâteau ? L’entreprise de Mark Zuckerberg a fêté cette année ses 10 ans.

La roadmap de Facebook pour les 10 ans à venir

La roadmap de Facebook pour les 10 ans à venir

Les Bots

Alors que Microsoft avait présenté ses propres bots, Facebook se lance également sur le marché avec des bots maison. Ces bots, intégrés à Messenger, seront capables de dialoguer de façon intelligente avec chaque personne,l’objectif final de Facebook étant de permettre à ses utilisateurs de dialoguer de façon tout à fait normale avec ses petits robots. Lors de la conférence F8, Mark Zuckerberg a précisé que ses robots sont surtout à destination des entreprises. Ils seront par exemple capables de remplacer les services clients présents sur son réseau social. D’ailleurs, Facebook a annoncé le programme Bot Engine où il sera possible de créer et programmer ses propres Bots. Nous avons vu par exemple la possibilité de communiquer avec le Bot de CNN, la possibilité qu’il nous envoie plusieurs articles ou le bot d’un commerce. On peut ainsi imaginer beaucoup d’utilisations possible pour ces petits robots.
bot-facebook

Surrond 360

Facebook est un grand friand de la technologie VR (rachat de L’occulus Rift, partenariat avec Samsung) mais ce n’est pas fini pour autant. L’entreprise américaine a annoncé une nouvelle caméra maison destinée à cette technologie. Baptisée Surrond 360, cette caméra intégrera 17 caméras et sera capable d’assembler de façon presque automatique les 17 vidéos en un. Nous aurons plus d’informations sur les spécificités techniques, son logiciel ou sa disponibilité ainsi que son prix dans le courant de l’été.
surrond-360-facebook

Instant Articles

Instant Article est désormais disponible pour tous. Pour ceux qui l’ignorent, Instant Articles est une solution proposée par Facebook aux éditeurs de la presse en ligne. Cette solution permet d’avoir un affichage ultra rapide et les gains de la publicité sont partagés entre Facebook et le-dit site web. Mais il y a bien un hic, l’article du dit-site sera hébergé sur les serveurs de Facebook et non plus sur ceux de l’éditeur. Pire encore, l’utilisateur reste toujours sur Facebook: même si ce dernier clique sur des articles, il croit être sur internet alors qu’il reste toujours sur le réseau social. Quid de l’indépendance de la presse en ligne ? Ainsi, l’avez-vous remarqué? On voit de plus en plus de vidéos Facebook au lieu de YouTube, mais pourquoi ? Car celles-ci sont mises en avant par le réseau social. Avec Instant Articles, Facebook procédera de la même façon. D’ailleurs, Facebook a un gros problème avec les vidéos volées et ré-uploadées par des comptes qui n’en sont pas propriétaires. Il sera maintenant possible d’utiliser un tout nouvel outil qui scannera la vidéo lors de l’upload et détectera des uploads d’autres pages, permettant ainsi de les supprimer.
instant-article-facebook
L’entreprise américaine pourra avoir véritablement la main mise sur toute l’information. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire cet excellent édito de nos confrères de Next Inpact. Pour en revenir à Instant Article, cette solution était disponible uniquement pour certains sites triés sur le volet : en France, le quotidien Libération dispose notamment de cette solution. Désormais, chaque site internet pourra intégrer cette stratégie. Comme vous vous en doutez, nous ne n’intégrerons pas cela chez Attractive Area. Nous préférons miser sur AMP, qui est une solution mis en place par Google mais qui est totalement open source. AMP permet de diffuser les pages de son site web de façon épurée et rapide uniquement lors de l’utilisation avec un mobile. Ainsi, pour l’utilisateur, si votre connexion n’est pas bonne, l’affichage est rapide, les données d’AMP restent sur notre serveur et nous permet de ne pas vous voir quitter le site si vous êtes au fin fond de la Creuse. A noter qu’en prime d’AMP et d’Instant Article, Apple a également développé sa propre solution intitulé Apple News.
amp-accelerated-mobile-pages-

Projet Terragraph et ARIES Facebook veut toujours connecter la planète

Depuis quelques années, Facebook veut connecter le monde entier à Internet (mais surtout à Facebook). Plusieurs solutions ont été annoncées depuis quelques temps. Vous pouvez relire l’un de mes tous premiers articles (deux ans et demi déjà!) sur la vision de Mark Zuckerberg à l’époque. Lors de Conférence F8, Mark Zuckerberg a tout d’abord parlé de ses deux projets ARIES et Terragraph. Ces deux projets ont pour objectif d’apporter une meilleure connectivité dans les zones urbaines et rurales. Le projet ARIES est destiné aux zones rurales grâce à des antennes qui pourront couvrir de vastes distances. Le projet Terragraph, quant à lui, est destiné aux zones urbaines afin d’améliorer la connectivité dans les pays pauvres tout comme les pays riches, grâce à un coût de fabrication faible. Ce projet Terragraph est présenté par Facebook comme pouvant être très bien utilisé dans les pays occidentaux, afin de désengorgés les réseaux qui sont saturés.

Dropbox, Account Kit, Facebook Live, Citation, personnalisation du profil

Facebook n’a pas non plus oublié ce qui fait l’essentiel de son activité : son réseau social. Plusieurs nouveautés ont été présentées. Dropbox s’intègre désormais dans l’application Messenger. Si vous êtes connecté à votre compte, vous pourrez ainsi envoyer directement depuis l’applications les dossiers présents dans votre compte Dropbox. Avec l’arrivée des applications Live comme Periscope, Facebook avait lancé sa propre application Facebook Live. L’entreprise américaine l’enrichit avec la possibilité offerte aux développeurs de créer de nouveau programme afin d’interagir en live. Facebook offre un nouveau moyen d’authentification pour les développeurs avec Account Kit. Grâce à ce dernier, il propose de remplacer le mot de passe par une adresse mail ou un numéro de téléphone. Selon le moyen renseigné, un code provisoire est envoyé afin de confirmer l’inscription. L’intérêt ici est d’offrir un moyen plus simple et plus sécurisé aux développeurs, d’avoir la confiance des utilisateurs, permettre à Facebook d’être présent un peu partout sur le web et d’acumuler des données.
facebook-profil-annimé
Enfin pour finir, Facebook n’a pas oublié ses utilisateurs. Le partage de citations va permettre de partager des citations trouvées sur le web ou au sein d’une application avec vos amis. Le réseau social proposera également un tout nouveau bouton « enregistré ». Ce bouton propose d’enregistrer n’importe quel contenu trouvé sur le web ou dans un dossier spécifique et consultable sur tout type d’appareil. Il sera également possible de personnaliser son profil via des applications tierces pour créer des vidéos de profil un peu comme sur Snapchat dernièrement. Les applications compatibles sont : Vine, Boomerang, MSQRD, Lollicam, BeautyPlus et Cinemagraph Pro de Flixel.

Conférence Facebook F8 2016
5 1 vote