Depuis quelques jours, tous les médias occidentaux en parlent : la société Ringing Bells propose à la vente le Freedom 251 à 4 euros. Mais comment est-ce possible ?
Alors que nous payons les smartphones des grandes marques de plus en plus chers (Galaxy, iPhone), le Freedom 251 est disponible au prix de 4 euros.

Pour 4 euros soit 251 roupies, on aura droit à : écran de 4 pouces avec une résolution 960 x 450, processeur de 1.3 Ghz, 1 Go de Ram , 8 Go de stockage interne extensible via Micro SD et des capteurs photo de 3,2 et 0.3 mégapixels. Le tout bénéficiera de la 3G du bluetooth, d’une puce GPS et du Wifi jusqu’à la norme N. Le Freedom 251 tournera sous l’OS Android 5.1 Lolipop. Des caractéristiques extrêmement correctes compte tenu du prix demandé et elles permettront de faire tourner presque toutes les applications disponibles sur le PlayStore. Côté design, le téléphone ressemble trait pour trait à un iPhone…. mais en plastique.
Mais comment Ringing Bells a t-il pu faire pour vendre son Freedom 251 à un prix aussi bas ?
En Inde et dans le monde, cela engendre un bon nombre de réactions pour une entreprise qui n’a que 5 mois d’existence et dont le smartphone est presque le copié-collé du Adkom Ikon 4.
Une chose est sûre, il n’est pas viable économiquement mais l’entreprise dit qu’elle a le soutien des autorités et qu’il est 100 % indien, un principe cher au autorités qui ont ainsi écarté de la compétition toutes les entreprises occidentales avec leurs projets de connecter le pays.
Il faut savoir que le gouvernement a pour ambition de connecter chaque habitant alors que seulement 140 millions d’appareils sont en circulation (pour une population totale de 1.4 milliards d’habitants). L’Inde est aujourd’hui le deuxième marché du mobile du monde.
Plusieurs questions méritent cependant d’être posées : Cette opération, soutenue par des subventions d’Etat, est-elle légale ? Cela va t-il réellement marcher alors que nous avons déjà connu ce genre d’opérations en Inde avec le Akash 10, une tablette qui a connu un fiasco avec un prix extrêmement agressif ?
Enfin, information importante avant de vous jeter sur Google et de le faire importer dans votre boîte aux lettres, le Freedom 251 sera cantonné au marché indien uniquement.

Freedom 251 : Le smartphone à 4 euros
5 1 vote