La Google I/O est une conférence annuelle de la firme américaine, qui présente aux développeurs les futures évolutions de l’ensemble des programmes du moteur de recherche. La première édition fut en 2008 et se déroule chaque année, à San Francisco en Californie.

Après la conférence d’Apple il y a quelques semaines, la firme de Mountain View se devait de réagir face à son plus grand concurrent. Pour cette Google IO 2014, Android est à l’honneur et s’installe un peu partout…. voire un peu trop !

Android L

android-l-presentation

Google a donc présenté un premier aperçu de son nouveau système d’exploitation pour mobile : Android L ! C’est une première preview destinée aux développeurs (une autre présentation destinée au grand public sera faite dans les mois à venir). Ces derniers pourront télécharger cette preview sur http://developper.android. Mais nous pouvons nous faire un premier aperçu de ce nouvel OS, présenté lors de ce Google IO 2014 comme étant «  la plus grande sortie dans l’histoire d’android ».

Material Design

La première grande nouvelle, c’est son interface qui porte le nom de Materiel Design ! Cette nouvelle interface, avec un certain flat design, apporte une navigation plus intuitive, avec des changements de couleurs diverses et variées. Avec par exemple, des boutons de navigation qui se déplacent en fonction des mouvements de son utilisateur, de nouveaux effets dynamiques pour certaines touches et enfin, les trois boutons du home qui ont été totalement refaits.

07457351-photo-android-l-material-design-gmail-tablette

A noter, de nouvelles API ont été développées afin de simplifier la vie des utilisateurs, par exemple en cas de demande de login pour certaines applications. L’OS ira directement piocher vos données si elles sont enregistrées dans votre compte Google + ! Voilà qui ne va pas rassurer ceux qui s’inquiètent au sujet de l’utilisation de leurs données personnelles !

07457349-photo-android-l-material-design-gmail-smartphone

Des performances améliorées

07457375-photo-q7zauomnrbi3oliktfbr-2

Afin d’apporter de meilleures performances pour son OS, la firme de Mountain View a remplacé sa machine virtuelle Dalvik par un tout nouveau ART. Cette nouvelle machine, permet de réaliser un remarquable gain d’énergie selon Google. En plus de ce changement, un économiseur de batterie sera intégré à Android L ; à utiliser de façon automatique ou manuelle selon le choix de son utilisateur.

android-l-project-volta-google-io-2014-image-04-630x419

Google a annoncé que cette nouvelle version d’Android serait totalement compatible en 64 bits, et devrait – toujours selon Google – améliorer grandement l’ensemble des performances de l’OS, et notamment l’aspect graphique.

Déverrouillage et interopérabilité

Afin d’apporter de meilleures performances pour son OS, la firme de Mountain View a remplacé sa machine virtuelle Dalvik par un tout nouveau ART. Cette nouvelle machine, permet de réaliser un remarquable gain d’énergie selon Google. En plus de ce changement, un économiseur de batterie sera intégré à Android L ; à utiliser de façon automatique ou manuelle selon le choix de son utilisateur.

Notifications intuitives

c_Capture-style.004-1000x750

Google a développé des nouvelles notifications, afin qu’elles deviennent davantage intuitives et puissent permettre à l’utilisateur le minimum de geste. Les notifications seront sur un fond blanc, avec la possibilité de réduire ou d’agrandir la taille de ces notifications, par un geste vers la droite ou vers la gauche. Pour ouvrir l’application de la notification reçue, il suffira d’appuyer deux fois rapidement sur ladite notification.

Un nouveau clavier devrait lui aussi voir le jour.

Capture-d’écran-2014-06-26-à-18.20.35-1000x555

Android One

07457253-photo-android-one

Depuis quelques années, les leaders du marché que sont Microsoft, Apple et Google, lorgnent sur les pays émergeants, à cause de la crise dans les pays occidentaux. La firme de Mountain View dévoile un programme spécifique pour ce marché Android One !

07457249-photo-android-one

Ce programme est un partenariat entre Google et plusieurs constructeurs (Karbonn et Micromax notamment) qui devront répondre à des exigences minimum, en termes d’hardware sur ces smartphones, afin que Google puisse investir pleinement ce marché (L’entreprise Américaine veut investir l’Inde en priorité).

07457257-photo-android-one

Ces smartphones devront donc au minimum avoir les spécificités suivantes : 2 emplacements cartes SIM, un port SD, écran de 4.5 pouces et un prix qui n’excède pas 100$. En échange, Google s’occupera de la partie logicielle, avec une version pure d’Android, c’est-à-dire sans aucune surcouche constructeur. La version d’Android n’a pas encore été précisée, ce ne sera certainement pas Android L. Probablement Android KitKat, et les mises à jour de L’OS seront automatiques.

Android One est aussi un moyen de concurrencer efficacement Firefox OS, qui peut faire beaucoup de mal à Google sur le marché des pays émergeants.

 

 Android Auto

google_io_2014_android_auto-630x367

Après l’annonce de AirPlay la solution embarquée d’Apple, Google se devait de répondre. C’est chose faite avec Android Auto !

Android Auto se présente pour la première fois, afin de permettre aux utilisateurs d’employer leurs smartphones/tablettes tout en conduisant et en respectant le code la route. Pour se faire, Android Auto devra être implanté dans chaque voiture. Google a signé un contrat avec plus de 40 constructeurs dont Audi, Volkswagen et Renault.

Android-auto-2

Le conducteur pourra relier son smartphone à l’affichage déporté de sa voiture, afin de pouvoir l’utiliser. Mais attention, vous ne pourrez utiliser qu’une partie spécifique des applications de votre téléphone : Appels, SMS, GPS et les applications du constructeur.

auto-android

En plus  d’une interaction physique grâce au clavier tactile du véhicule, il y aura également un assistant vocal qui vous guidera et pourra lire vos SMS. A noter que Google Maps a été légèrement modifié afin de s’incorporer parfaitement au sein de votre voiture.

Android-Auto-Google-Maps

Android TV

google-android-television

Après l’Apple Tv et la Fire TV d’Amazon,Google se lance sur le marché de la télévision, mais d’une façon différente et un peu décevants.

Ici, il ne s’agira pas d’un boîtier dédié à brancher sur votre TV, mais d’une solution intégrée à votre TV, ou alors d’une Box d’accès à internet tournant sous Android comme SFR et Bouygues Telecom en France. Un peu décevante, cette prise de risque … être obligatoirement abonnées à certains FAI ou devoir racheter une TV pour pouvoir en profiter ! Pour les TV, les premiers partenaires sont Sony, Philips et Sharps, mais pas d’Android TV avant 2015 pour ces marques.

android-tv

Sinon concrètement qu’est que ça donne ? Comme vous l’avez compris, il s’agit d’utiliser l’univers d’Android sur votre télévision, avec un store d’applications utilisables disponibles à partir de cet automne.

Sans-titre1-145-575x330
Mais aussi un peu à la façon de l’Amazon Fire TV, de pouvoir jouer à certains jeux en connectant une manette à la TV. Manette qui devrait être fournie avec la télévision.

_364

Et si vous souhaitez jouer à plusieurs jeux, rien de plus simple ! Il sera possible d’y jouer avec une tablette, tournant sous Android bien sûr.

android-multijoueur

La VOD (vidéo à la demande) est également mise en avant avec des partenariats des leaders du marché comme Netflix et Hulu qui incorporera une fonction cast.

Google-TV-screenshot

Cast, kézako ? C’est une fonction de base sur Chromecast (dont nous parlerons après dans notre dossier) qui permet de streamer depuis votre navigateur internet, avec votre smartphone ou tablette directement sur votre TV.

L’ensemble de ces fonctionnalités est pilotable depuis l’ensemble des produits tournant sous Android.

 Google Fit

Google-Fit-Platform-630x250

Google répond coup par coup à Apple dans cette édition de la Google IO 2014, avec une nouvelle plateforme : la Google Fit. La Google Fit est le concurrent direct de  Health qui permet aux développeurs de réunir l’ensemble de vos données santé et sportives dans un même endroit.

Google-IO-2014-Google-Play-1280x800

L’ensemble de ces données sera enregistré via le cloud de Google, et réuni dans un seul et même endroit. L’intérêt ? Avoir un accès total et immédiat à ces données, au lieu que les informations soient éparpillées dans diverses applications. Différentes applications pourront avoir accès à ces données, si bien sûr l’utilisateur le permet.

google-fit-6-640x359

Les différents objets connectés comme les bracelets, ou les montres, pourront envoyer les données collectées sur le cloud de Google. Voilà qui laisse le champ libre aux développeurs, de pouvoir utiliser ces données, afin de vous donner certains conseils sur votre état de santé via des applications tierces.

Chromebook, ChromeOS et Chromecast

01F4000007457463-photo-gogole-i-o

Chrome OS et Chromecast se rapproche une fois encore d’Android afin d’avoir, comme depuis le début de ce dossier, un système Android simplifié et unifié.

Chromebook

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est ChromeBook, il s’agit des ordinateurs pensés et conçus totalement par Google, et qui tourne sous Chrome OS, le système d’exploitation maison de Google pour PC. Sur le marché, il y a actuellement 15 modèles en vente. Les chromebook se vendent vraiment bien aux Etats-Unis, mais pour les autres marchés, c’est assez poussif pour le moment.

Chrome OS

Google nous dévoile les améliorations de son OS, et une fois n’est pas coutume, nous avons droit à une unification avec Android. L’authentification est mise en avant, Chrome OS pourra détecter que vous êtes proches via votre smartphone Android, et déverrouillera votre Chrome Book automatiquement.

07457461-photo-gogole-i-o

Les notifications de votre téléphone pourront s’afficher immédiatement sur votre PC ; comme les appels, SMS ou niveau de batterie faible. Sur ce point, on voit clairement l’ombre d’Apple dans cette possibilité Mais surtout, il sera possible de faire tourner certaines applications Android sur votre Chromebook. Les applications mobiles et PC étant complètement différentes, il s’agit d’une réelle évolution de la part de Google. Toujours selon la firme de Mountain View, les développeurs n’auront qu’à changer très légèrement leurs codes, afin de faire fonctionner leurs applications sur Chrome OS.

Vont-ils répondre présents ? Mystère !

Ici encore, on voit une uniformisation des systèmes de Google avec du Android à toutes les sauces !

Chromecast

Screen-Shot-2014-06-25-at-10.39.58-AM-630x393

La Chromecast, pour ceux qui l’ignorent, est un petit dongle, qui se branche sur le port HDMI de votre TV. Ce dongle relié au wifi permet de diffuser, sur votre TV, les images ou vidéos de votre navigateur que vous regardez sur votre smartphone ou votre tablette.

Pour ce Google IO 2014, l’entreprise américaine offre quelques nouvelles fonctionnalités :

–       Il sera désormais possible d’afficher l’écran de votre smartphone ou de votre tablette sur la TV.

DSC_3892.0_standard_640.0

–       Le Chromecast disposera des mêmes fonctionnalités que le Air Play d’Apple, c’est-à-dire qu’il sera possible d’afficher des photos, vidéos, et même certains jeux sur votre télévision. A noter, une fonction future qui permettra de diffuser certains fichiers sur un réseau autre que le vôtre, à vos amis ou à votre famille par exemple.

Cette fonction de mirroring vidéo ne sera compatible pour le moment qu’avec certains appareils haut de gamme de Google.

 Trop d’Android tue Android ?

google-i-o-san-francisco1

 

Cette édition de la Google IO 2014 fut très riche en informations et nouveautés, voire un peu trop. Google a attaqué de tous les côtés, ce qui fait qu’il s’est un peu perdu en route pendant cette conférence, qui fut un peu dure à suivre pour votre serviteur. Elle fut perturbée par certains manifestants, qui militent pour la protection de nos données privées.

Que retenir de cette conférence ? Google a attaqué de front Apple, comme d’habitude vous me direz. Les deux géants américains, passent leur temps à s’attaquer à chaque conférence respective.
Google s’est aligné face à toutes les annonces d’Apple, et a proposé une unification de ses systèmes (une bonne chose enfin !) avec du Android présent partout, avec vous, à chaque instant. Ce principe d’unification est totalement nouveau pour Google, réussira-t-il ce changement de cap ?
Mais Android est un système ouvert, basé sur l’ouverture et le retrouver comme cela partout me fait un peu peur. Surtout qu’en regardant la conférence (que vous pouvez voir ci-dessous) il y a la vision de Google où l’entreprise Américaine est présente absolument partout, et ce n’est jamais bon de mettre ses œufs dans le même panier.

Une chose est sûre, les trois gros acteurs du Web tendent vers une unification globale de leur système. Dans un futur proche je crains, il sera de plus en plus difficile de passer d’une plateforme à l’autre et il faudra choisir !

Google IO 2014
5 1 vote