La firme de Mountain View nous présente dans cette conférence Google I/O 2015 les évolutions à venir pour le géant du web à San Francisco.

Android M
Android-M

La firme de Mountain View a donc présenté la nouvelle version de son système d’exploitation mobile. Pas de révolution majeure comme cela était le cas avec la précédente version.
Pour cet Android M, Google s’est principalement concentré sur l’expérience utilisateur.

Autorisation spécifique pour les applications
Autorisation-applications-Android-M

Tout d’abord, il sera possible désormais de donner une autorisation spécifique pour chaque application (GPS, appareil photo, micro…) Cette autorisation pourra être permanente ou temporaire grâce à un menu spécialement dédié dans les réglages du système d’exploitation. Google a également mis à jour Google Chrome version mobile afin de permettre aux éditeurs de personnaliser l’apparence de chaque onglet ouvert.
permission-android-m-final-3

Liens entre les applications

Toujours avec ce souci d’améliorer l’expérience des utilisateurs, la firme de Mountain View a annoncé vouloir renforcer les liens entre toutes les applications. En clair, lorsque vous ouvrez un type de fichier ou un lien, au lieu de demander à chaque fois via quelle application il faut ouvrir le fichier, Android M analyse vos choix pour le faire automatiquement sans aucune manipulation de votre part. Utile, mais avec un côté un peu big brother…..

liens-applications-android-M-Google-IO-2015

Manager Doze

La firme de Mountain View a aussi dévoilé un nouveau manager intitulé Doze. Ce manager va permettre d’améliorer l’autonomie grâce à une baisse de la consommation. Dans le détail, grâce aux capteurs de ce manager, cela permettra de savoir si le smartphone est immobile et si toutes les applications sont coupées hormis les alarmes et les notifications.
manager-doze-android-m-google-io-2015Une question demeure, qu’en est-il du GPS si il est immobile sur un support comme lors d’une utilisation dans la voiture par exemple ? Mystère… Google annonce une autonomie doublée grâce à ce manager sur le Nexus 9.

Google Now on Tap
google-now-on-tap-android-M-google-io-2015

Lors de cette conférence, la firme de Mountain View a dévoilé « Google Now on Tap » Il s’agit d’un complément à Google Now, l’assistant personnel de Google. On Tap permettra de faire des propositions d’actions très personnalisées en fonction du contexte. Ainsi, l’assistant personnel regardera dans l’intégralité de votre appareil mobile : applications, sites web, documents….

Par exemple, il pourra scanner un SMS qui signale un RDV dans un restaurant en affichant ledit restaurant, avec la possibilité de commander une table, d’ajouter un RDV dans l’agenda….
google-now-on-tap-android-M-google-io-2015-2

Dans un second exemple, l’assistant personnel a compris que l’échange se porte sur un film et pourra donc afficher immédiatement toutes les informations disponibles sur ledit film pour aider à répondre au message.
google-now-on-tap-android-M-google-io-2015-3

Dernier exemple, concernant la musique : lors de la lecture de musique sur Spotify, Google Now sera capable de détecter l’artiste et de fournir toutes les informations sur ce dernier.

Google Now on Tap bluffant, un peu flippant mais qui ringardise Siri

Google Now on Tap bluffant, un peu flippant mais qui ringardise Siri

Cet assistant personnel prend une longueur d’avance sur ses concurrents, Siri et Cortana. Il est diablement efficace mais peut faire terriblement peur avec cette capacité d’analyse et de proposition sur tous les éléments présents sur son appareil mobile.

USB type C, Android M disponible cet automne
Google-IO-2015-USB-Type-C

Enfin, cette dernière mouture d’Android supporte le nouveau port USB type C et sera disponible pour le grand public à partir de cet automne, sans plus de précisions. Android M est disponible dès a présent pour les développeurs, uniquement sur les Nexus Player, 5, 6 et 9 et téléchargable ici.

Cette nouvelle version d’Android améliore l’expérience de l’utilisateur mais permet surtout à Google de rattraper du retard via son concurrent de toujours, Apple. (Hormis Google Now on Tap, les autres évolutions étaient déjà disponibles sur iOS). Comme pour la firme de Cupertino, les deux géants s’inspirent des idées de leur principal concurrent mais très peu de nouveautés et de créativité pour son OS mobile.

Android Pay
Android-Pay-Google-IO-2015

Android Pay, la solution de paiement sans contact de Google, sera intégrée pleinement avec Android M avec le support des empreintes digitales via la technologie NFC. Si vous ne savez pas ce qu’est le paiement sans contact, il suffira d’approcher votre smartphone pour procéder au paiement. L’utilisateur devra soit inscrire un code donné au moment de l’initialisation d’Android Pay, soit poser son empreinte digitale sur le capteur du smartphone. Les données bancaires sont protégées par un Token : ainsi, aucune donnée sensible ne transite sur les serveurs de Google. Grâce à son intégration à Android M, aucune tierce application ne doit être lançée pour procéder au paiement. Android Pay dispose de nombreux partenaires aux Etats-Unis (Visa, MasterCard, American Express, AT&T, Verizon et T-Mobile). La solution de paiement sans contact est ouverte donc utilisable par les développeurs tiers. Aucune information n’est fournie par Google quant à son arrivée en France mais la firme de Mountain View a assuré que ce serait une offre disponible au niveau mondial.

 

Weave et Brillo, le Google des objets connectés
google-io-2015-Brillo-weave

Brillo
google-io-2015-brillo

Pour les objets connectés, Google a dévoilé sa solution maison… bien que nous ayons très peu d’informations pour le moment. Brillo sera l’OS qui s’occupera des interactions entre les différents objets connectés et sera  un dérivé d’Android.

Weave
weave-google-io-2015

Weave est la solution dévoilée par Google afin de communiquer entre tous les appareils. Celle-ci a la particularité d’être une cross-platform, c’est à dire qu’elle sera capable de communiquer via le cloud avec tous les systèmes d’exploitation du marché. Quid de la compatibilité avec les OS fermés comme iOS ?

 

Les nouveautés d’Android One
android-one-google-io-2015

Google annonce quelques nouveautés concernant son programme Android One. Pour rappel, Android One est un programme destiné aux marchés émergents, les besoins n’étant pas les mêmes entre ces derniers et ceux de l’Occident. L’intérêt de Google est encore davantage renforcé car ces marchés sont les plus demandeurs, avec 1.2 milliard d’appareils qui seront en circulation dans les prochaines années.

Youtube et Google Maps disponible hors connexion
Google-IO-2015-youtube-android-one

Google part du principe que, sur ces marchés, le plus gros problème est la connexion data (que ce soit pour la qualité de la couverture réseau ou du débit disponible). La firme de Mountain View va donc rendre disponible ses applications phares YouTube et Google Maps avec un mode hors ligne. De plus, le guidage vocal sur Google Maps sera lui aussi disponible en mode hors ligne.

Moteur de recherche allégé
Google-IO-2015-google-optimisé-android-one

Enfin, Google a présenté son moteur de recherche, qui sera allégé pour ces marchés. Ainsi, quand Android détectera une connexion faible, il allégera le nombre d’images affichées afin de réduire le temps de chargement.

Toutes ces fonctionnalités intéressant également les utilisateurs des pays occidentaux, Google a promis une arrivée de ces possibilités dans le courant de l’année pour les autres pays qui ne sont pas compris dans le programme Android One.

Cardboard, Expeditions et  Jump, la réalité virtuelle selon Google
realite-virtuelle-google-io-2015

Le marché de la réalité virtuelle est le terrain de la prochaine grande guerre entre les acteurs des dernières technologies. Google n’échappe pas à ce marché en proposant diverses choses novatrices afin de s’installer sur ce créneau, qui s’annonce juteux.

Cardboard

Google-IO-2015-cardboard-1La Google Cardboard est le casque de réalité virtuelle concocté par Google il y a maintenant un an. Voici dévoilée la seconde version. Ce casque en carton (et il ne s’agit pas d’une blague !) est montable et personnalisable soi-même et permet de transformer son smartphone en système de réalité virtuelle. Google ose une stratégie agressive puisque l’utilisateur est ici obligé de  tenir le casque lui-même et non pas attaché comme le casque Morpheus de Sony ou l’Occulus Rift. De plus, le prix de ce casque est très bas : 15 euros !
Google-IO-2015-cardboard-2

Depuis son lancement, plus d’un million d’appareils ont été vendus. Dans cette nouvelle version, il est désormais compatible avec presque tous les appareils du marché ainsi que l’iPhone jusqu’à 6 pouces. Cette nouvelle version est aussi montrable plus rapidement en trois étapes, plus solide et dispose d’un vrai bouton physique au lieu d’une molette métallique. La firme de Mountain View annonce que plus de 300 applications sont désormais disponibles sur le PlayStore.

Expéditions

Source : theverge.com

Source : theverge.com

La firme de Mountain View veut aussi s’intéresser au marché du loisir et de l’enseignement avec la réalité virtuelle. Il a dévoilé Google Expedition, qui permettra de synchroniser plusieurs Cardboard avec une tablette qui décidera elle-même quelle expédition choisir pour toutes les Cardboards connectées ! On peut ainsi imaginer facilement un professeur faire découvrir des lieux historiques marquants à ses élèves. Très peu d’explications ont été fournies pour ce modèle. Il s’agit certes d’une très bonne idée sur le papier mais cela impliquera que chaque élève dispose d’un smartphone et d’une Cardboard. Presque tout le monde dispose d’un smartphone aujourd’hui mais en ce qui concerne des enfants de moins de 12 ans, pas si sûr que l’Education Nationale débloquera des budgets pour satisfaire les envies de réalité virtuelle de Google…..

Jump

google-io-jump

source: frandroid.com

Jump est la solution pensée par Google en alliance avec la société GoPro, bien connue pour ses caméras de poche, afin d’offrir aux particuliers la possibilité de produire et de diffuser des contenus en réalité virtuelle.
jump-google-io-2015

Cet appareil très imposant est doté de 16 caméras GoPro qui permettront d’avoir une vue à 360 degrés. Un logiciel maison créé spécialement par Google se chargera de prendre les prises de vue des 16 GoPro pour les compiler en une seule, corriger les problèmes de couleur, de luminosité, des angles, d’assurer une image fluide et « vraie » et la correction chromatique. L’appareil, dont le prix n’a pas été dévoilé mais qui devrait être très très cher, sera le pilier central de la stratégie de Google concernant la réalité virtuelle. Chaque vidéo créée par le Jump pourra être uploadée directement sur YouTube et être visionnée via un casque de réalité virtuelle comme le Cardboard.

source : theverge.com

source : theverge.com

Cette technologie sur la plateforme YouTube sera disponible à partir du mois de juillet via des utilisateurs sélectionnés par Google. On peut imaginer que les plus talentueux des Youtubeurs seront sélectionnés par la plateforme afin d’assurer un contenu saisissant et de faire ainsi de Google le premier créateur de contenu de réalité virtuelle.

 

Google Photos

Google Photos-Google-I-O

Une nouvelle application séparée de Google +

La firme de Mountain View a donc présenté sa nouvelle application photo. Utilisable sur Android et iOs, cette nouvelle application est désormais totalement séparée de Google +. Cette nouvelle application rassemblera dans un endroit virtuel toutes les photos prises par l’utilisateur sur le téléphone mais aussi celles présentées dans le cloud de Google. Le stockage sera gratuit et illimité selon Google mais il faut voir dans le détail pour vérifier la véracité des informations données et ne pas avoir de mauvaise surprise.
google-photo-googl-io-2015_4
Officiellement, lors de l’importation de vos photos vous avez deux choix : haute qualité (qui est gratuit et illimité) ou original (le stockage sera alors sur votre quota sur le coud de votre compte Google). Avec le stockage haute qualité, la photo devra être de 16 mégapixels au maximum (le format Raw n’est pas accepté) et si la vidéo est de 1080P, au dessus de cette norme elle sera redimensionnée automatiquement. Concernant le stockage de vos médias, même si ils respectent les limites données par Google, ils seront compressés dans divers formats et ne conserveront pas leur taille initiale. La firme de Mountain View annonce qu’il s’agit d’une compression sans perte et que l’intégralité des images sera préservée…. Mais mieux vaut le savoir avant de transférer de Gigas et des Gigas de photos !

Nouveau système de recherche, algorithme de reconnaissance des visages
google-photo-googl-io-2015

Cette nouvelle application a bénéficié d’une refonte graphique qui fait penser au design de iOs 7, avec une vue au mois et à l’année pour tous vos médias. Un nouveau système de recherche par mot clé a été intégré ainsi qu’un système de reconnaissance faciale qui classera les fichiers d’une même personne mais aussi d’un événement comme une tempête, une averse…… Voila de quoi rendre moins fastidieux le classement de vos photos si vous êtes un maniaque du rangement comme moi !
google-photo-googl-io-2015-2

Comme pour ses concurrents, des outils de modification de photos à la volée ainsi que des outils de montage photo et vidéo sont intégrés à l’application. Les classiques fonctions de partage sont présentes pour le faire via SMS, email, Twitter…..
google-photo-googl-io-2015_3
L’application est disponible dés à présent sur Android et iOs.

 

Project Ara
project-ara-google-io-2015

Google a conclu cette conférence en présentant une nouvelle fois le Projet Ara. Pour ceux qui n’ont pas suivi, il s’agit du projet développé par la R & D de Motorolla, depuis racheté par Google. Les ingénieurs avaient pensé à un smartphone modulaire, c’est-à-dire un squelette métallique nu, qui accueillera des modules indépendants pour chaque composant (GPS,RAM,Processeur, écran….) L’intérêt ici est que chaque composant peut-être choisi et personnalisé par l’utilisateur et être changé comme bon lui semble ! Fini de devoir changer un téléphone au bout de quelques années, ici chaque composant, appelé module, est indépendant et donc changeable dès qu’il ne fonctionne plus.
project-ara-google-io-2015-2

Rafa Camargo, ingénieur chez Google, nous a présenté toute la marche à suivre avec la coque nue, l’installation des composants, la mise en route de l’appareil et une toute première photo en ligne de cet appareil du futur. Avec le project Ara, finie l’obsolescence programmée ! Si ce projet marche aussi bien que cela semble d’être le cas en vidéo, nous pourrons voir une toute nouvelle gamme de smartphones arriver sur le marché et révolutionner le monde du mobile. Le project Ara sera disponible en 3 tailles de 3 à 6 pouces, pour un prix allant de 50 à 500 euros. Il devrait être commercialisé en France dans le courant de l’année 2016.

 

Google I/O 2015
5 1 vote