Google a tenu hier sa traditionnelle conférence d’octobre, présentée par la firme de Mountain View comme étant celle la plus importante de ces dernières années . Au programme, les nouveaux smartphones Pixels, Google Assistant, un nouveau casque VR Daydream View, le Chromecast 4K, Google Wifi et une enceinte connectée Google Home.

Pixel et Pixel XL à l’attaque de l’iPhone

Google a décidé de se passer de la gamme Nexus qui avait marqué les esprits par un rapport qualité-prix imbattable avec le soutien de Huawei. Avec la gamme Pixel, la firme de Mountain View se concentre sur le haut de gamme et part à la chasse de l’iPhone mais également de Samsung ou Huawei, soit les trois plus grands constructeurs de la planète. Comme Apple, le Pixel a été conçu, aussi bien pour la partie logicielle que la partie matérielle, par Google avec HTC à la production.


C’est la première fois que l’on découvre un appareil avec la marque Google inscrite dessus.
Le Pixel est doté d’un mélange d’aluminium et de verre, comme c’est le cas sur le Honor 8. Disponible en 5 pouces avec une définition Full HD et en 5.5 pouces pour un affichage en WQHD de 2560 x 1440 pixels. Hormis cela, les deux appareils de la gamme Pixel disposent des mêmes caractéristiques techniques.
On retrouve ainsi une dalle Super Amoled avec un processeur Snapdragon 821 quatre coeurs Kryo cadencé par paire à 2.15 et 1.6 GHz. Il est épaulé par 4 Go de ram et un stockage interne de 32 ou 128 Go. Pas de lecteur de carte SD pour étendre le stockage de l’appareil. L’appareil photo a par ailleurs longtemps été mis en avant par la firme de Mountain View. On retrouve un capteur Sony de 12.3 mégapixels, annoncé comme le meilleur du marché, grâce à stabilisation et la fonction Smartbust. Cette nouveauté logicielle permettrait de prendre toute une série de clichés en rafale sans délai ainsi que des photos très nettes même en mouvement. Pour les amateurs de selfies, l’appareil photo frontal sera de 8 mégapixels. Google annonce un stockage illimité en ligne sur l’application Photo. Cette option sera également disponible pour ceux possédant un Nexus mais avec une définition des médias moindre : photos de 16 mégapixels et Full HD pour les vidéos au maximum.
made-by-google-google-pixelUn lecteur d’empreintes fait son apparition au dos de l’appareil afin de déverrouiller le smartphone, ainsi que les grands classiques niveau connectique. Google annonce une autonomie de 7 heures grâce aux batteries de 2770 et 3450 mAh. Compatible Quick Charge. Nous apprenons que seulement 15 minutes seront nécessaires pour la recharge de l’appareil. La charge contre Apple continue donc. L’USB Type-C y est toujours incorporé et le port jack est toujours présent. Mieux encore, la firme de Mountain View dévoile également une facilité logicielle afin de transférer toutes les données d’un iPhone sur le Pixel. Un adaptateur compatible UB Type-C d’un côté et Lightning de l’autre seront fournis gratuitement afin de transférer toutes les données. La réponse du berger à la bergère, Apple ayant son propre programme pour switcher d’Android vers iOs.
iphone-switch-google-pixelAndroid 7.1 y sera incorporé et les mises à jour automatiques en tache de fond grâce à cette nouvelle version d’Android, ainsi que le nouvel assistant personnel, Google Assistant, que nous vous détaillerons au paragraphe suivant. Mais surtout, Google annonce que les mises à jour d’Android seront assurées pendant 2 ans. Un bel effort quand on sait à quel point l’OS Android est fragmenté. La plupart des fabricants de smartphones n’assurent la mise à jour que pendant 18 mois grand maximum. Bel effort de transparence, mais pas encore au niveau d’iOs. Quand on sait que l’iPhone 5, sorti en 2012, a pu être mis à jour avec iOS 10 (qui devrait  d’ailleurs être la dernière version compatible d’iOs avec l’iPhone 5). Des rumeurs circulent qu’un nouvel OS, baptisé Andromeda, devrait voir le jour en 2018. Il s’agirait de la fusion de Chrome OS et d’Android. Son arrivée est annoncée pour 2018, soit à la fin du support des mises à jour de la gamme Pixel. Affaire à suivre…
google-pixel-xl-made-by-googleDisponible en trois coloris (noir blanc et bleu), les Pixel et Pixel XL sont disponibles à la précommande aux USA, Allemagne, Canada, Royaume Uni, Inde et Australie pour une sortie dans le courant du mois d’octobre. Aucune date n’a été annoncée pour la France en ce qui concerne les pré-commandes ou même le prix. Si l’on se base sur les prix pratiqués pour l’Allemagne, il vous coutera 759 et 869 euros pour la version 5 pouces, 899 et 1009 euros pour la version XL. Voilà du résolument haut de gamme comme on pouvait s’y attendre.
C’est la première fois que Google doit tout gérer de A à Z, et  c’est à cause de cela que la firme de Mountain View choisit de n’ouvrir les pré-commandes que pour certains pays seulement. C’est tout le chemin qui lui reste à parcourir avant de pouvoir rivaliser avec Apple dans ce domaine.

Google Assistant pour contrer Siri et Cortana

google-assistant-made-by-google

Lors de l’introduction de cette conférence, le PDG de la firme Sundar Pichai nous annonce que le monde passe d’un monde mobile pour un monde centré sur l’IA. C’est ainsi que nous découvrons Google Assistant, qui va remplacer Google Now. Cet assistant sera capable de définir un Google personnalisé pour chacun de ses utilisateurs. Pour cela, il se basera sur Google Knowledge Graph, la reconnaissance de requêtes naturelles, la traduction, la reconnaissance vocale ou le contenu des images. Tous ces éléments ont été entièrement retravaillés par les équipes basées à Mountain View. Google Assistant est déjà intégré sur l’application de messagerie Allo et sera une exclusivité de la gamme Pixel.
À partir de décembre, les développeurs pourront concevoir des interactions entre leurs services et Google Assistant grâce à Actions On Google qui doit devenir l’intermédiaire entre l’utilisateur et l’appareil.
Cet assistant personnel avait été annoncé pour la première fois lors de la Google I/O 2016

 

Daydream View un nouveau casque VR

Google s’était déjà lancé dans la réalité virtuelle avec le Cardboard. Un casque d’entrée de gamme en carton sympathique à 20 euros mais rien de réellement sérieux. Avec Daydream View il s’agit d’une entrée beaucoup plus sérieuse. Semblable au Gear VR 2 de Samsung , il dispose d’un design semblable, allégé de 30 % de son poids par rapport à son concurrent coréen et sera également disponible en 3 coloris (snow, slate et crimson).
google-daydream-view-made-by-googlzTout comme le Gear, le smartphone se glisse dans le casque et propose un alignement automatique de l’écran avec le casque. Pour le moment, seuls les smartphones Pixels sont 100 % compatibles avec le Daydream View. La seule nouveauté par rapport au Gear VR semble être une télécommande qui peut être utilisée pendant les jeux et être rangée dans le casque grâce à un espace dédié lorsque que l’on ne l’utilise pas. Cette télécommande dispose d’une surface tactile ainsi que d’un gyroscope et un accéléromètre. Ainsi, cette télécommande sera capable de détecter les mouvements de l’utilisateur, comme ce que propose la Wiimote de Nintendo. Lors de sa présentation, plusieurs démoinstrations de jeux ont été diffusées. On découvre ainsi Les Animaux Fantastiques, jeu tiré du prochain film basé sur l’univers d’Harry Potter, ainsi que Gunjack 2, un jeu déjà disponible sur l’Occlus Rift. Le Gear VR. Google proposera des versions Daydream de Play Movies, Google Photos, Street View et YouTube. On peu s’attendre à ce que d’autres partenaires viennent s’ajouter à cette liste, notamment Netflix.


Le Daydream View sera disponible pour 79 dollars dans le courant du mois de novembre aux Etats-Unis. Aucune information n’a été communiquée quant à une disponibilité dans d’autres pays.

Chromecast Ultra

La famille Chromecast gagne un nouvel arrivant avec le Chromecast Ultra. Pour rappel, Chromecast permet de diffuser du contenu sans fil sur votre téléviseur.
chromecast-ultra-made-by-google Comme son nom l’indique, ce Chromecast prend en charge la définition Ultra HD (3 840 x 2 160) ainsi que l’HDR et Dolby Vision. L’HDR et Dolby Vision offrent les mêmes fonctionnalités. Pour plus d’informations, voir notre article dédié ici. Un port ethernet y est également implanté sur l’adaptateur secteur fourni. Le Chromecast Ultra est annoncé comme étant jusqu’à 2 fois plus rapide que la gamme Chromecast 2 et dispose d’un Wifi plus puissant. A vérifier comme toujours dans les faits. Ce nouveau Chromecast pourra également diffuser le contenu de Netflix en Ultra HD, HDR et Dolby Vision. Youtube et Google Play Films se contenteront, eux,  uniquement de l’Ultra HD. Le Chromecast Ultra sera disponible aux Etats-Unis au mois de novembre pour 70 Dollars. Annoncé pour 79 euros en France, sans date précise de disponibilité. Le prix a été multiplié par deux comparé au Chromecast 2.L’ultra HD justifie t-il une augmentation aussi forte ?

Google Home et Google Wifi

Google a conclu sa conférence en nous présentant deux appareil connectés. Le premier s’appelle Google Wifi, un répéteur de signal qui peut être posé n’importe où.
google-wifi-made-by-googleIl est censé pouvoir offrir une meilleure couverture de votre domicile mais aussi être plus intelligent. Il sera capable de gérer le signal en switchant d’un point à un autre ainsi que changer de canal Wifi. Une application y sera intégrée et permettra ainsi de gérer son réseau sans fil. Il sera possible de contrôler la puissance du signal selon les endroits choisis. Nous n’avons aucune information concernant la norme Wifi choisie. Google n’est, ni le premier, ni le dernier à offrir ce genre de possibilité. Disponible à la précommande en novembre pour une sortie prévue en décembre pour 129 dollars. Un pack de trois routeurs sera également disponible afin d’offrir une couverture optimale pour 299 dollars. L’intérêt d’un seul routeur est limitée, Google Wifi peut être intéressant pour une zone vaste avec l’achat de trois routeurs.


Google nous a, une fois de plus, présenté son enceinte connectée Google Home, déjà annoncée lors de la Google I/O 2016. Concurrent direct de l’Amazon Echo, qui a droit à son petit succès Outre-Atlantique, nous apprenons plusieurs nouveautés.
google-home-made-by-google L’intégration de service de streaming, d’un double micro qui améliore la qualité sonore ainsi qu’un bouton dédié afin de couper ce dernier. Assez pour rassurer ceux qui sont inquiets d’être constamment écouté par Google ? Pas sûr… On apprend également que Google Home sera capable de communiquer et  de commander d’autres appareils connectés, comme le Chromecast.
Google Home sera disponible en 7 coloris pour 129 dollars le 4 novembre prochain. Sortie uniquement prévue aux Etats-Unis pour le moment.

Google présente les smartphones Pixel, Google Assistant et des objets connectés
5 1 vote