Depuis quelques jours, la gronde des utilisateurs monte contre Microsoft et son nouvel OS Windows 10. En effet, Microsoft pousse à l’installation de Windows 10 en le planifiant, même si l’on décide de fermer ce fameux logiciel.

Edit du 30/06 : Microsoft a mis à jour cette fameuse application, nos confrères de Theverge ont ainsi pu avoir une capture d’écran ou l’on pourra clairement refuser cette mise à jour. Alors que la gratuité de Windows 10 arrive à terme à la fin du mois de juillet, cette correction arrive bien tard et « étrangement » à la fin de cette gratuité….
windows-10-promotion-mise-a-jour-the-verge

GWX et Windows Update

Depuis la lancement de Windows 10, tous les utilisateurs de l’OS de Microsoft ont eu un jour un message provenant du logiciel les invitant à installer le nouveau système d’exploitation. Cette mise à jour étant gratuite, Microsoft pousse de plus en plus, avec le temps, à faire cette mise à jour.
Afin d’inciter les gens à installer cette nouvelle version de Windows 10, Microsoft a modifié par petites touches GWX afin de proposer avec de plus en plus d’ insistance l’installation. Nous passons ainsi d’une simple proposition à une planification immédiate de l’installation de Windows 10. Le bon vieux réflexe des utilisateurs suite à ces très nombreuses sollicitations (réellement agaçantes)? Fermer simplement la fenêtre. Sauf que fermer la fenêtre planifie tout bonnement l’installation avec l’impossibilité totale d’annuler cette planification….
installation-windows-10-planifiée

Retour en arrière possible

S’agit-il d’une tromperie de la part de Microsoft ? Dans les faits, non. Une page spécifique existe sur leur site , expliquant que fermer la fenêtre n’annule pas cette fameuse planification mais installe en réalité la mise à jour en bonne et due forme. Pour revenir en arrière, il suffit de cliquer juste en dessous de la date pour modifier ou annuler simplement l’installation de Windows 10 lorsque GWX s’affiche. Si Windows 10 est déjà installé, il est possible de revenir en arrière via Windows Update. Attention cependant, le retour en arrière n’est possible que sous un mois après l’installation de cette mise à jour. Si vous avez dépassé cette date, il faudra procéder au formatage et à la réinstallation de Windows.

Pratique très moyenne de la part de Microsoft, car même si aux yeux de la loi, elle n’est pas répréhensible, elle compte sur la naïveté de certains utilisateurs. Ce qui permettra à terme pour Microsoft de pouvoir se vanter du taux d’installation de son nouveau système d’exploitation.

[Maj] Microsoft force gentiment l’installation de Windows 10
5 1 vote