Zoom sur le Rasberry Pi, le mini ordinateur qui a tout d’un grand !

Qu’est-ce que le Rasberry Pi ?

A l’origine, en 2006, le Raspberry Pi est l’idée de quatre étudiants de l’University of Cambridge Computer Laboratory. L’idée était de réduire le prix d’achat d’un PC afin qu’il soit accessible à tous dans un premier temps et de permettre de revenir aux premières heures de l’informatique : pouvoir coder sans qu’une erreur vienne faire planter la machine mais avec une âme de bricoleur dans l’âme. Il s’agit aussi de permettre le choix de ses composants sans devoir être obligé d’installer tout un tas de gadgets inutiles pour les programmeurs. En plus de ces avantages, sa taille est un gros plus. Sous la forme d’un simple circuit imprimé, elle peut être intégrée presque n’importe où. Le gros avantage ? La distribution logicielle du Rasberry sera Open-Source grâce au Système Linux. Le grand pas en avant arrive en 2008 avec l’arrivée des processeurs pour smartphones puissants, qui pourrait faire pâlir les Pc grand public vendus en grande surface. Depuis, nos quatre étudiants anglais ont créé l’association Raspberry, passant ainsi de 4 passionnés à 60 employés à temps plein et plus de deux millions de Raspberry Pi 2 vendus à travers le globe.

Raspebrry-Pi2

A Quelles fins ?

C’est la grande force du Raspberry Pi.  C’est un ordinateur à tout faire qui peut convenir à un très grand nombre d’usages. Impossible pour moi d’en faire la liste complète mais on peut distinguer plusieurs applications principales :

Ordinateur de Bureau

Pour une utilisation de bureautique classique, le Raspberry Pi sera votre partenaire idéal. Avec un tarif défiant toute concurrence, il bénéficiera de toute la puissance nécessaire (voir même trop) pour cette utilisation. De plus, de par son encombrement très faible, il passera inaperçu dans votre salon. Et avouez-le, dire à vos amis ou à votre famille que ce petit spécimen fait le travail de leur PC pour un prix 10 fois moins cher, ça fait plaisir non ?

Media Center

L’utilisation d’un Raspberry Pi comme media center est l’un des points fort de ce micro-ordinateur, là encore de par son encombrement et son poids. Comparé à ce qui se trouve dans le commerce, cela vous fera gagner (un peu) de place et (beaucoup) d’argent. La puissance de ce dernier est largement suffisante grâce au système XBMC. Le XBMC permet de streamer et de regarder n’importe quel fichier média et de le regarder connecté à un rétroprojecteur ou à une télévision. Un must-have avec le retour de nos séries favorites !

Serveur

Le Raspberry Pi peut également être utilisé comme serveur. Serveur, vous me direz, c’est assez vague. On distingue ainsi plusieurs types de serveurs : le serveur web, le serveur de stockage  et le serveur d’application.
Bien sûr, ce sera uniquement à un usage non-professionne et accessible à un nombre de personnes limitées. Impossible avec ce petit appareil de concurrencer les énormes serveurs professionels. Mais cela peut convenir àun petit serveur pour un stockage de données pour une famille ou des amis. Là encore, le Raspberry Pi fait amplement son travail et ses principales limites ne viennent pas de l’appareil mais d’un autre fléau des temps modernes : le débit de la connexion internet….

Console de rétrograming

C’est dans ce type d’utilisation que le Raspberry Pi 2 a eu le plus de succès. Grâce à sa montée en puissance, il va permettre de jouer à un bon nombre de jeux auxquels nous avons joué durant notre enfance. Grâce à la distribution Recalbox, vous pourrez jouer à plus de 30 plateformes de rétro-gaming. De plus, le support de la plupart des manettes est possible, de  la manette de la NES en passant par la manette de la PS4.

Domotique

Pour les plus bidouilleurs et codeurs d’entre nous, le Raspberry Pi peut également être utilisé pour la domotique. En clair, grâce à ce micro-ordinateur, vous pourrez l’utiliser à la fois comme plateforme afin de contrôler certains objets grâce à des plugins, contrôlables de façon native, mais vous pourrez aussi connecter ces derniers au Rasberry Pi (pour ceux qui ne sont pas prévus de base pour la domotique.) 
Là encore, à l’heure où on entend parler continuellement d’objets connectés qui coûtent une fortune (coucou Apple) , e Rasberry Pi peut, grâce à sa petite taille, son faible prix et ses connectivités disponibles et évolutives, être le meilleur choix pour la domotique.

Le nouveau Raspberry 3

L’association Raspberry a donc annoncé le successeur du Raspberry Pi 2, baptisé simplement le Rasberry Pi 3.
Raspberry-pi-3
Ce Raspberry Pi 3 intégrera un processeur 64 bits Broadcom BCM2838 ARM Cortex A53 de quatre cœurs cadencés à 1.2 GHz. Nous avons droit à 1 Go de ram, du wifi avec la norme 802.11n et du support du Bluetooth 4.1. Coté connectivité, nous avons droit à port réseau inchangé, un emplacement pour une carte SD, une sortie HDMI, un connecteur GPIO et quatre ports USB 2.0. L’entreprise nous annonce une hausse globale de 50 à 60 % des performances globales du micro-ordinateur.
Le design de ce Raspberry 3 est semblable à son prédécesseur, mis à part la position des LED. Son encombrement reste identique (5 x 56 x 17 mm) Toujours basé sur le système d’exploitation open source Raspbian, Raspberry nous informe qu’elle étudie la possibilité de passer en version 64 bits contre 32 actuellement.
Le Raspberry Pi 3 est disponible à la précommande aux Etats-Unis pour 35 dollars, chez Materiel.net pour 47,99 euros (eh oui la fameuse conversion euros/dollars). A savoir, les Rasberry et Rasberry Pi 2 sont toujours proposés à 25 et 35 dollars actuellement.

Raspberry Pi et Arduino

raspberry-ou-arduino

Pour conclure, on confond souvent l’utilisation du Arduino et du Rasberry Pi, deux appareils semblables en apparence. De nombreux débats ont fait rage sur la toile. Tout dépend en réalité de l’utilisation que vous voulez en faire. Le Arduino se base sur le nombre d’entrées et de sorties disponibles mais dispose de peu de puissance. Idéal donc, pour pouvoir expérimenter le fonctionnement des technologies, coder et rajouter des fonctionnalités sur vos différents modules. En somme, pour de la puissance sans devoir coder ni créer d’applications et ainsi, se baser sur ce qui existe déjà, partez sur le Raspberry Pi. Dans le cas contraire, il faut opter pour le Arduino.

Et vous ? Vous avez un Raspberry Pi ou un Arduino ? Quel usage en faites-vous ? On attend vos réponses dans les commentaires !

NB: Si vous êtes à la recherche d’un ouvrage sur la Raspberry Pi je vous conseille celui ci-dessous. Pour tout ce qui touche à l’informatique d’ailleurs, vous pouvez faire confiance aux éditions ENI. Ils savent de quoi ils parlent, il s’agit d’une école d’informatique qui est également une maison d’édition !

Raspberry Pi 2
Raspberry Pi 2
AuteurFrançois Mocq
EditeurEditions ENI
FormatGrand Format
Date de sortie13 Mai 2015
GenreManuel / Tuto
19e6a6ea-c93a-4d71-950d-7d567d73b1aa

 

Raspberry Pi : Mini-prix mais de grandes possibilités
5 1 vote