Voilà maintenant quelques semaines que Netflix, le géant américain, a élargi son implantation en Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, France, Luxembourg et Suisse) ; il est déjà présent en Grande-Bretagne et en Suède. Beaucoup de choses ont été dites sur le sujet, certains ne jurent que par lui, d’autres le détestent. Dans ce comparatif, nous présenterons les offres SVOD Netflix et Canal Play, mais nous nous attarderons aussi sur la spécificité du marché français et sa fameuse exception culturelle.

La SVOD, qu’est-ce que c’est ?

La SVOD fait partie de la grande famille des services de vidéo à la demande. Dans cette famille, l’on retrouve trois grandes catégories :

– La première consiste en ce qui est développé par iTunes ou Google Play : acheter un épisode d’une série ou un film que l’on télécharge sur son PC.

– La seconde catégorie, c’est la VOD, la vidéo à la demande. Utilisée par l’ensemble des box Internet et par la plupart des chaînes de télévision, ainsi que les consoles de jeux vidéo. Il s’agit de louer un film ou une série à voir pendant un temps imparti.

– La troisième enfin, enfin c’est la SVOD, le service de vidéo à la demande. C’est avoir accès à un catalogue de films de façon illimitée contre abonnement mensuel. C’est là que se positionne Netflix et Canal Play.

L’exception culturelle française

Les origines

Ah, la fameuse exception culturelle française, un principe complexe qui rend fou de rage les pays anglo-saxons ! Pour comprendre ce concept, un peu d’histoire.

Tout commence au lendemain de la seconde guerre mondiale, la France est en ruine et endettée jusqu’au cou. Un accord est trouvé entre la France et les Etats-Unis, les Américains effacent une partie de la dette de guerre offrent un prêt en échange ; la France abaisse ses barrières douanières. Ainsi, plus de 2000 films américains sont autorisés dans les cinémas français, laissant des miettes à une industrie française qui redémarre à peine, après 4 ans sous contrôle nazi. Suite à la gronde des acteurs du 7e art, l’accord franco-américains est modifié. Il autorise 20 semaines d’exclusivité au cinéma de l’hexagone, et le CNC est créé. Le Centre National du Cinéma et de l’image animée est destiné à soutenir financièrement le cinéma français, la première pierre de l’exception culturelle made in France est née.

Mais c’est en 1959, avec la création du ministère de la culture, que l’exception culturelle prend tout son sens : il s’agit d’un principe juridique. Ce principe juridique définit que les éléments culturels (cinéma, livres, …) ne sont pas des biens commerciaux classiques, et sont protégés via des soutiens financiers dans un premier temps, et dans un second temps par des quotas face à leurs concurrents étrangers, surtout face à Hollywood .

The Artist, un film qui bénéficie de l'exception culturelle française et qui a fait un carton dans le monde.

The Artist, un film qui bénéficie de l’exception culturelle française et qui a fait un carton dans le monde.

Le Centre National du Cinéma et de l’image animée

Vous me direz, t’es bien gentil Daft-Trak, mais c’est quoi le rapport avec la SVOD ? J’y viens ! Afin de protéger son cinéma, plusieurs mesures sont présentes via le CNC :

– Taxe sur une partie d’un ticket de cinéma, de DVD et de Blu-ray, reversé au financement du cinéma français.
– Les chaînes de télévision, les fournisseurs d’accès Internet, les services de vidéo à la demande, doivent financer via une taxe cette exception culturelle française (taxe de 3.2% de son chiffre d’affaire, 9% pour Canal Plus), mais aussi, une obligation de diffuser 60 % des productions françaises.

– Respecter la chronologie des médias, c’est-à-dire que puisque ce sont les chaînes de télévision qui financent ces films, la loi précise un délai spécifique et (anormalement) long : disponibles en vidéo à la demande (location de film à l’unité) et en DVD 3 mois après sa sortie, 12 mois pour être diffusés à la télévision, et 36 mois pour les services de SVOD… comme Netflix !

La Chronologie des médias

La Chronologie des médias

Mais pourquoi tant de moyens ? C’est très simple : à cause de l’émergence de l’anglais, la puissance des films américains et anglais est redoutable et écrase toute concurrence. Sans cette exception culturelle et son financement, le cinéma français n’aurait plus que quelques films réalisés, comme c’est le cas en Espagne ou en Italie. De plus, Hollywood ne procède à aucun doublage des films étrangers qui arrivent sur le sol américains, mais à du sous-titrage. Ainsi, ce sont principalement les cinémas indépendants qui projettent les films étrangers.

Le cas Netflix

Netflix se trouve contrarié dans ses plans et a pris la décision de ne pas installer son siège en France, mais au Luxembourg ! Ainsi Netflix ne devra ni payer ses impôts en France, ni avoir 60 % de son catalogue de films français. Ce qui a rendu fou de rage ses concurrents français, qui ont tout tenté pour empêcher son arrivé dans l’hexagone, peine perdue. Cependant, il a promis de respecter la chronologie des médias, reversera 2 % de son chiffre d’affaire pour le financement du cinéma français, et réalisera « Marseille », une série politicienne made in France à la House of Cards.

La victoire de la Gaule
exception-culturelle1-e1371293444435

L’exception culturelle a récemment été menacée par l’accord de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Les Américains, avec le soutien de l’Angleterre, voulaient que le volet audiovisuel soit incorporé à cet accord et fasse voler en éclat l’exception culturelle française. Le ton est très vite monté entre les différentes parties, Paris menaçant d’utiliser son droit de véto et de faire capoter cet accord, la commission européenne et les américains désignant la France comme « des Gaulois antimondialistes et réactionnaires ». Ambiance.  Grâce à ses soutiens européens (Allemagne, Espagne, Italie, Belgique, Roumanie, Pologne, Bulgarie, Chypre, Portugal, Slovénie, Autriche, Hongrie, Slovaquie) et à la mobilisation des réalisateurs/acteurs, Paris a réussi à faire exclure des négociations l’exception culturelle et ainsi la préserver.

Une exception culturelle à modifier

Bien que l’exception culturelle ait permis au cinéma français de pouvoir toujours exister, des problèmes subsistent. Un financement à revoir, car certains acteurs et agents demandent plusieurs millions, alors qu’ils ne les méritent absolument pas, si on les compare à certains talents de l’autre côté de l’Atlantique. Ce problème de cachet d’acteurs est l’un des gros problèmes  du cinéma hexagonal ; sur l’année 2013, moins de 50 films ont été rentables ! Une chronologie des médias qu’il faudra de toute urgence modifier, celle-ci est basée sur un système archaïque où le numérique et Internet n’existait pas encore. Dans un pays, où le piratage a le plus haut pourcentage en Europe, devoir attendre 36 mois avant de pouvoir visionner un film dans un service de SVOD, c’est clairement se tirer une balle dans le pied.

 

Netflix
Netflix-debarque-par-Toutatis_article_main

Après des mois de teasing et de négociations, Netflix arrive enfin en France ! Découvrons sans plus tarder l’offre du géant américain.

Inscription et prix

640.899704

Tout d’abord, une fois sur le site de Netflix, il faut vous inscrire/créer un compte en utilisant un nom d’utilisateur, votre mot de passe ainsi que votre numéro de carte bleu. Par contre, on ne sait pas voir le catalogue présent avant de s’inscrire ! Le premier mois est gratuit, mais si vous ne faites pas la démarche de vous désinscrire, votre abonnement est prolongé ! (Un petit piège mesquin de la part de Netflix)

Une fois cette étape validée, il suffit de choisir votre abonnement, vous en avez trois possibles :

– à 7.99€ pour bénéficier de la qualité SD sur un écran.
– à 8.99€ pour la qualité HD sur 2 écrans simultanément ou non.
– à 11.99€ pour la qualité HD sur 4 écrans simultanément ou non.
640.899720

Une fois cette étape validée, bienvenu chez Netflix !

Appareils pour recevoir Netflix
15256232935_6ef2b9a528_b

– Les consoles PS3, PS4, Wii, Wii U, Xbox 360 et Xbox ONE
– Lecteurs Blu-ray : Panasonic, Samsung, Sony et Toshiba
– Smart TV : Panasonic, Samsung, Sony et Toshiba
– Lecteurs de streaming : Apple TV, Google Chromecast

– Home cinéma : Panasonic, Sony
– Smartphones et tablettes : Android, iPad/iPhone, Windows Phone
– Ordinateurs

Comme vous pouvez le voir, vous pouvez voir vos films et séries sur une large gamme d’appareils ! Seul point noir, mise à part Bouygues Telecom, aucun opérateur Internet ne recevra Netflix sur sa box. Les négociations sont en cours entre l’Américain et les autres FAI. (Free, Orange, SFR) Netflix sera disponible sur la box de Bouygues Telecom pour le mois de novembre.
Edit : MAJ du 02/10/2014 Orange vient d’annoncer l’arrivée de Netflix sur ses boxs, à partir du mois de Novembre.
MAJ du 07/10/2014 C’est désormais SFR qui annonce l’arrivée de Netflix sur son boitier Android ! A partir du 8 octobre pour les abonnés SFR.

Utilisation

Avant d’accéder au catalogue en lui-même, Netflix vous demandera vos goûts concernant le 7e Art et son algorithme se basera sur vos choix pour vous conseiller certains titres. Vous pouvez ne pas y répondre, l’algorithme se basera alors uniquement sur vos visionnages pour vous envoyer ses recommandations sur certains titres. Si vous êtes plusieurs utilisateurs du même compte, il est possible de créer jusqu’à 4 profils bien distincts, chacun ayant ses recommandations propres. Cet algorithme est le diable incarné. Avec ses recommandations, elle fera tout pour que vous restiez le plus longtemps possible et bien entendu, payiez votre abonnement tous les mois. En prime, grâce à la connexion aux réseaux sociaux, si vos amis sont sur Netflix, l’algorithme recommandera certains films ou séries que vos amis ont vus.
netflix-film-1000x559L’interface est bien pensée : fluide, simple et efficace ! En ce qui concerne la qualité d’image, disponible en SD, 720P, 1080 P et UHD ! Pour la qualité sonore, Netflix est l’un des rares à proposer le son 5.1 pour les audiophiles. Possibilité pour les films étrangers d’être en V.O et sous-titrés. Avant tout visionnage, Netflix impose d’utiliser Silverlight, un petit logiciel obligatoire que ce soit sur PC ou sur Mac.
netflix-2-1000x531

La qualité d’image est tout simplement exceptionnelle, la meilleure sur le web, grâce à son savoir-faire et ses gigantesques data center installés un peu partout dans le pays. Le logiciel de lecture switche automatiquement, en cas de baisse ou de montée de débit, sans la moindre coupure.
netflix-reco-3-1000x188

Au niveau de la recherche de films et séries, là encore l’algorithme de Netflix s’en sort avec brio. Possibilité de choisir par type de film, de réalisateur ou d’acteur. Si le film n’est pas présent dans le catalogue, on vous propose d’autres choix disponibles dans le catalogue en rapport avec votre recherche ! Aux Etats-Unis, il est possible de louer un DVD (Netflix est à la base un loueur de DVD) mais ce service n’est pas disponible en Europe pour le moment.

Choix du catalogue
netflix-france-cover

Pour le catalogue, à cause de la chronologie des médias, aucun film plus récent que 2011 n’est disponible ! Le plus récent est Avengers… Beaucoup de vieux films sont présents. Pour les séries c’est encore plus dommageable ! Pas de House of Cards, étant donné que c’est Canal + qui dispose des droits de diffusion pour la France ! Chose extrêmement ironique, étant donné que Netflix en est le producteur et que Canal Plus va être son plus grand concurrent via Canal Play ! Aucune série non plus en provenance de HBO ; là encore Canal Play (Canal Plus) dispose des droits de diffusion. En revanche on peut retrouver The Walking Dead (les 2 premières saisons), Orange is The New Black, une production de Netflix, Fargo, Homeland, Sherlock Holmes, Dexter et  Breaking Bad. Gotham, la série sur le lieutenant Gordon de Batman a été acquis par Netflix cette semaine ! A noter que Netflix va produire une série politicienne en France nommée « Marseille », basée sur la politique de la cité phocéenne. Une série qui pourrait conditionner le succès de Netflix en France. L’Américain a aussi signé récemment un accord avec Disney. Une chose amusante, Netflix a publié sur son site une partie spoilers qui annonce toutes les fins des films et séries !
Suite à ce catalogue, c’est la déception du côté des utilisateurs français, mais Netflix a annoncé que d’ici 12 mois, son catalogue serait renforcé à plus de 50 % … à voir donc.

Netflix en Belgique
Netflix belgique

Netflix est également arrivé chez nos voisins Belges quelques jours avant, et c’est pour ainsi dire presque le même catalogue ainsi que les mêmes prix pour l’abonnement. Hormis le Loup de Walt Street et quelques documentaires et films en néerlandais c’est du pareil au même. A noter en plus, la possibilité des sous-titres en français et en néerlandais, ceci étant dû à la spécificité linguistique du plat pays. La Belgique dispose de la même chronologie des médias qu’en France.

Disponible sur les mêmes appareils, Netflix est en négociation avec les fournisseurs d’accès Internet Belgacom et Voocorder. Pour les concurrents de Netflix en Belgique, les deux principaux sont Belgacom et Be TV qui est la version belge de Canal Plus. Pour ces deux pays et surtout la partie Wallonne (francophone) du plat pays, Netflix devra répondre au même challenge !

 

Canal Play
img-canalplay

Canal Plus, avec Canal Play, est le leader de la SVOD en France. Il est le principal concurrent de Netflix.

Inscription et prix
canalplay-infinity-inscription

Comme pour Netflix, rendez-vous sur le site de Canal Play  pour vous inscrire, pas de nom d’utilisateur ici, on remplit ses nom, prénom et moyen de paiement. Comme pour l’Américain, un mois gratuit offert sans engagement, ne pas oublier de résilier si vous ne voulez pas payer. Une bonne chose à mettre à l’actif de Canal Play, nous avons la possibilité de voir le catalogue avant l’inscription.

Une fois cette chose faite, nous avons droit à 2 tarifs :

– 7.99€ pour un écran en HD valable sur smartphone, tablette et ordinateur.
– 9.99€ pour cinq écrans en HD sur smartphone, tablette, ordinateur, TV et consoles de jeux.
Canal Play dispose d’un tarif plus simple, directement HD, et un petit peu plus intéressant que celui de Netflix, mais qui reste globalement semblable. 

Appareils pour recevoir Canal Play
20140910_VIV_IMG_Canalplay_New_Season-350x190

– Les consoles Xbox 360 et bientôt Xbox One.
– Smart TV : Samsung, LG.
– Lecteurs de streaming : Apple TV, Google Chromecast, Airplay.
– Smartphones et tablettes : Android, iPad/iPhone, Windows Phone.
– Ordinateurs.
– Box Internet FAI (Free, Orange, SFR, Bouygues)

Canal Play possède le gros avantage d’être présent sur les box Internet qui sont presque toutes présentes dans les foyers français ! C’est sa plus grande force ; grâce à celle-ci, Canal attire plus de 80% de sa clientèle selon sa maison mère Vivendi.

Utilisation

Pour son interface, celle de Canal Play reste d’une bonne facture, mais n’est pas encore au niveau de Netflix. Pas de profil, très peu de recommandations, pas de connexion aux réseaux sociaux ! Mais Canal+ a annoncé une recommandation retravaillée et des multiprofils comme c’est le cas chez Netflix… Les bienfaits de la concurrence !
CanalPlayVOD-Lincoln-Silverlight-module-Internet-Safari-1024x576
Disponible également, une application intitulée Canal Play Kids spécialement pensée pour les enfants. L’intérêt est d’ici pouvoir laisser regarder les tout petits de façon totalement sécurisée. En effet, Canal+ a signé un accord avec Disney-Pixar ; ainsi donc, les dessins animés sont mis à disposition spécialement pour eux. Cette application est disponible uniquement sur tablette.
canalplay-kids-multidevices

Autre fonctionnalité à venir, la possibilité de télécharger tous vos films et séries afin de les regarder hors ligne ! Une superbe fonctionnalité quand on est au fin fond de la campagne dans le Larzac, ou quand on doit prendre l’avion.La recherche de films ou de séries est par moment chaotique, et peut vous envoyer vers des liens assez farfelus.
canalplay-infinity-rien
En ce qui concerne la qualité d’image, on est un bon cran en dessous de Netflix : Pas de 1080 P ou de 4K, uniquement du 720P. Pas de son 5.1, uniquement de la stéréo.
CanalPlayVOD-Lincoln-Silverlight-module-Internet-Safari-1024x576L’application Canal Play demande pas mal de débit Internet ; si vous êtes limite niveau connexion, attendez-vous à galérer et à subir quelques coupures. La solution si vous êtes dans ce cas-là : laisser charger la vidéo avant de la regarder. Pas de problème en ce qui concerne les sous-titres.
CanalPlayVOD-Lincoln-Qualite-Video

 Choix du catalogue

 

Comme avec Netflix, pour les films rien de plus récent qui ne soit sorti au cinéma depuis l’année 2011. Davantage de films français, comparé à l’Américain, Canal+ oblige ! Surtout énormément de films Disney grâce à son accord avec l’entreprise américaine.  Au niveau des séries par contre, Canal Play a réussi à obtenir la série phare de Netflix : House of Cards ! Comment est-ce possible ? C’est un contrat qui a été signé il y a maintenant deux ans. Grave erreur stratégique de la part de Netflix ! Pour le reste quelques séries telles que Lost ou 24 heures chrono, Once Upon A Time, The Big Bang Theory, Weeds ou Stars Wars Clone Wars, mais aucune exclusivité. Canal+ a annoncé la création de séries exclusives via le studio Bagel. Surtout, le groupe français a annoncé un accord exclusif avec HBO, avec l’arrivée de séries telles que Game of Thrones ou la série Girls.

D’autres concurrents existent en France face à Canal Play, mais ils sont d’une moindre importance et n’ont pas les moyens de lutter aussi efficacement que Canal Play. (Il s’agit d’OCS, Filmo TV et JOOk Video)

Conclusion

La guerre dans la SVOD ne fait que commencer, mais nous pouvons établir un premier bilan avec les forces en présence. Netflix dispose de moyens techniques et financiers supérieurs au Français qui lui, peut bénéficier de son aura en tant qu’acteur historique du cinéma français. Qui va gagner ? Va-t-il y avoir des victimes de cette « guerre » entre Netflix et Canal Play ? La chose que l’on peut dire c’est que Canal Play, pendant ces trois dernières années, a mis son tarif en place et a été en situation de monopole sans se soucier de la concurrence. L’arrivée de Netflix aura permis d’ébranler le calme plat de tout ce petit monde. Quelle offre est la meilleure ? Eh bien cela dépend de vos goûts, bien sûr ! J’aurais tendance à dire, avantage à Netflix, avec une offre plus diversifiée et des contenus qui lui sont propriétaires. La force de Canal Play face à l’Américain, c’est d’avoir pu dégoter les séries HBO et House of Cards. Ce sont les séries exclusives qui vont faire la différence, car à cause de la chronologie des médias, les films sont à mettre dans un second plan. Une chose à préciser également, Netflix arrive dans un marché qui est différent de celui dont il a l’habitude. Le marché français n’est pas le même, à cause des différences de la télévision française, et surtout des box Internet,  concept inconnu aux Etats-Unis. Mais une chose est sure, Netflix n’est pas le sauveur de SVOD comme il a été annoncé !

SVOD Netflix et Canal Play
5 1 vote