Quelques semaines après Google, Apple a tenu, lui aussi, sa conférence annuelle et les annonces furent très riches. Entre iOS 11, l’arrivée d’Amazon sur tvOS, de nouveaux iPad Pro, un iMac Pro, WatchOS 4, MacOS High Sierra ou encore l’enceinte connectée HomePod, le programme fut chargé

Amazon sur tvOS et WatchOS 4

Nous apprenons tout d’abord l’arrivée de l’application Amazon sur tvOS pour l’Apple TV. Aucune date n’a été spécifiée, ni quelles seront les possibilités de cette application. Une conférence centrée sur cet OS aura lieu dans les prochains jours, nous vous tiendrons bien entendu au courant en mettant cet article à jour.

WatchOS dévoile sa quatrième mise à jour avec sa version 4. Au programme, rien de transcendant mais de légères améliorations, notamment l’arrivée d’un cadran qui se personnalisera automatiquement grâce à Siri, en fonction des informations connues. Ces données s’afficheront sous forme de carte, où l’utilisateur pourra faire défiler différents types d’informations grâce au bouton couronne. Quelques améliorations concernant les activités ont été réalisées, la Watch vous accompagnera désormais de façon plus appuyée en fonction de vos objectifs fixés. Par ailleurs, enchaîner différentes activités sera plus simple. Cette mise à jour arrivera (comme souvent) à l’automne.

MacOS High Sierra

La prochaine mise à jour de MacOS portera donc le nom High Sierra. Serait-on en manque d’idées pour nommer ses systèmes d’exploitation du côté de Cupertino ? Toujours est-il que ce nouvel OS est davantage présenté comme une série d’améliorations de Sierra que comme un vrai nouveau système d’exploitation en tant que tel. Safari va avoir droit à plusieurs améliorations qui risquent de soulager les utilisateurs et faire peur à certains éditeurs de sites web. Le navigateur d’Apple (qui se gargarise d’être le plus rapide du web) va donc couper la lecture automatique de vidéos et bloquer le tracking des internautes (coucou Google). Mail à droit lui aussi à son lot de petites améliorations, le poids du stockage des emails sera réduit de 35 % selon Apple et disposera d’une nouvelle vue partagée plus fonctionnelle.

macos_high_sierraMacOS High Sierra intégrera le nouveau système de fichier APFS, inauguré précédemment sur iOS. La firme de Cupertino nous promet, grâce à ce système de fichiers, des opérations plus rapides et notamment la copie de fichiers. Pour le reste, très peu de détails ont filtrés, si ce n’est concernant l’arrivée de Metal 2 l’API Graphique de l’OS avec des performances plus véloces (notamment la prise en charge du codec H.265 pour le contenu 4K). Nous devrions avoir davantage d’informations sur cet OS lors des keynotes de septembre et octobre. MacOS High Sierra sera disponible à partir de cet automne et sera compatible à partir des appareils de fin 2009-2010.

Mise à jour des iMac et des MacBook Pro, un nouvel iMac Pro à venir

L’ensemble des appareils tournant sous MacOS auront droit à leur traditionnelle mise à jour de l’année. Tout d’abord, les iMac intègrent des processeurs Intel Kaby Lake ainsi que des disques durs Fusion Drive, faisant enfin un geste dans ce domaine. Côté puce graphique, on note l’intégration de la puce interne d’Intel Iris Plus Graphics 640 et divers modèles de puce AMD. (Radeon Pro 555, 560 pour le 21 pouces et 570, 575 et 580 pour le modèles 27 pouces) Les tarifs iront de 1299 à 1499 euros pour le 21 pouces et à partir de 2 099 euros pour la version 27 pouces.

Les MacBook, quant à eux, voient aussi arrivée les processeurs de 7 -ème génération d’Intel. A noter, une légère baisse de prix pour l’entrée de gamme.

La grande annonce côté matériel, c’est bien sûr, le nouvel iMac Pro. Ce nouvel appareil est censé inaugurer le retour d’Apple sur le marché des professionnels exigeants après le Mac Pro. De couleur noire, il serait doté d’une ventilation très efficace, critère indispensable pour du travail intensif. On trouvera donc un processeur Xeon de 8 à 18 cœurs, la future carte graphique AMD Vegas, 128 Go de mémoire vive ou encore 4 To de SSD. Un port ethernet de 10 Gb/S sera de la partie ainsi qu’une caméra FaceTime Full HD, une première chez Apple. La configuration de base Xeon à huit cœurs et 32 Go de RAM avec 1 To de stockage SSD est annoncée à 4 999 dollars. Là encore, nous en saurons plus dans les mois à venir. Sortie annoncée en décembre.

iOS 11 : Siri, réalité augmentée, AirPlay 2 et nouveau design pour l’Apple Store

Comme attendu, le prochain iOS 11 a été présenté. Une multitude de nouveautés ont été annoncées. On peut retenir des améliorations pour iMessage, qui sera désormais synchronisé dans le cloud où toutes les conversations pourront être récupérées. Apple Pay offre désormais la possibilité d’envoyer de l’argent entre particuliers sans avoir besoin d’un RIB. L’application Home a droit elle aussi à des nouveautés : celle-ci gère désormais les enceintes multi-room ainsi qu’Air Play 2. Cette nouvelle version permet de définir des réglages spécifiques pour chaque pièce.

ios-11Comme nombre de ses concurrents, Apple améliore son assistant virtuel Siri. Doté d’une nouvelle interface et de nouvelles voix, ce compagnon pourra désormais agir en tant que traducteur. Concernant les photos, Apple supprime purement et simplement le format obsolète JPEG par la norme HEIF. Cette dernière permet d’économiser le poids des photos jusqu’à 50 %.

apple_storeLe Control Center, véritable centre nerveux d’iOS, a droit à une refonte intégrale, tout comme l’Apple Store. Le premier s’affichera désormais en plein écran et pourra donc afficher davantage de fonctionnalités. Quant au second, il se modernise en profondeur. Les onglets ont été remaniés, le format liste a été supprimé et du contenu sera mis en avant tous les jours. Enfin, Apple se lance dans la réalité augmentée, baptisée RA grâce à un kit pour les développeurs. Deux démos convaincantes ont été présentées, l’une avec l’iPhone, l’autre avec un iPad. Apple semble prendre exactement le même chemin que Microsoft avec Hololens dans ce domaine. La chose qui change ici, c’est la force de frappe d’Apple, qui peut en un clin d’œil toucher des millions de personnes. iOS 11 sera disponible cet automne à partir de l’iPhone 5S, et de l’iPad 5 et Air ainsi que l’iPod Touch 6G.

Un nouvel iPad Pro de 10.5 pouces, iOS 11 sur iPad se transforme en MacOS

Apple nous a dévoilé un tout nouvel iPad Pro, qui bénéficie d’une taille intermédiaire : 10.5 pouces. L’intérêt de cette diagonale, c’est par exemple de pouvoir afficher un clavier virtuel en plein écran. Sous le capot, nous retrouvons la puce A10X avec une hausse globale des performances. Ce nouveau modèle est d’ores et déjà disponible pour 739 euros en version 64 Go.

iOS 11 ne nous avait pas encore livré tous ses secrets. En effet, cette nouvelle version apporte des changements majeurs pour l’iPad. Tout d’abord, le dock se comportera comme sur MacOS, avec le même système de glisser-déposer, occupera toute la largueur de l’écran et pourra être appelé à n’importe quel moment. La partie de droite devient prédictive, le système y affichera les applications qu’il juge indispensables. Le multi-tâche a également été remanié, empruntant là aussi du côté de MacOs. Enfin, un gestionnaire de fichiers fait son apparition sur iOS et devient semblable au finder sur MacOS. Il permet de mieux gérer ses éléments stockés sur l’iPad et de les connecter aux différents services cloud (Dropbox, Google Drive, OneDrive). Nous ignorons si ces nouveautés seront intégrées à tous les iPads ou uniquement aux versions Pro.

HomePod, l’enceinte connectée d’Apple

Après cette conférence ô combien riche, Apple nous présente son enceinte connectée baptisée HomePod. La réponse du berger aux différentes bergères que sont les Amazon Echo, Google Home ou encore Microsoft Invoke. Cette enceinte au format cylindrique intègre un caisson de basses avec une égalisation et annulation de l’écho, 7 tweeters sont  également dans l’appareil ainsi que 6 micros pour capter la voix des utilisateurs. On retrouve la puce A8X dans cette enceinte, avec différents effets de spatialisation et Siri en tant que centre névralgique de l’appareil. Côté respect de la vie privée, l’appareil ne prend en compte la reconnaissance des mots qu’une fois que l’on prononce « dis Siri ». Les requêtes sont chiffrées et envoyées via un ID anonyme, afin de garantir l’anonymat des futurs utilisateurs.

HomePod sera disponible en gris et blanc au mois de décembre uniquement aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Australie pour 349 euros.