Accueil International Les États-Unis exhortent la Corée du Nord à engager un dialogue malgré...

Les États-Unis exhortent la Corée du Nord à engager un dialogue malgré les informations faisant état d’un essai nucléaire

84

Les États-Unis ont appelé la Corée du Nord à s’abstenir de nouvelles provocations et à reprendre le dialogue.

Jalina Porter, principale porte-parole adjointe du département d’État, a fait ces remarques vendredi au milieu des spéculations selon lesquelles le Nord pourrait se préparer à effectuer son premier essai nucléaire depuis septembre 2017, peut-être la semaine prochaine lorsqu’il célébrera le 110e anniversaire de l’anniversaire de la fondation de feu leader Kim Il-sung, a rapporté l’agence de presse Yonhap.

« L’administration Biden-Harris n’a pas changé sa politique et nous continuons d’exhorter la RPDC à s’abstenir de nouvelles activités déstabilisatrices, et (…) à choisir de s’engager dans un dialogue sérieux et soutenu », a-t-elle déclaré, faisant référence à la Corée du Nord par son nom officiel, la République populaire démocratique de Corée.

Lire aussi:  Les cas quotidiens de Covid-19 en Chine doublent alors que l'épidémie se développe dans le nord-est du Jilin

Le porte-parole répondait à une question de savoir s’il y avait eu un changement dans la politique nord-coréenne des États-Unis après que Philip Goldberg, candidat au poste d’ambassadeur américain en Corée du Sud, a déclaré que les États-Unis devaient faire pression pour une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible (CVID) du Nord.

Le terme, CVID, avait souvent été utilisé sous les administrations américaines précédentes, mais avec la lettre C signifiant complet, au lieu de complet.

Pyongyang avait souvent fortement réagi à ce terme dans le passé, et l’administration Joe Biden a plutôt décrit son objectif comme la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne depuis son entrée en fonction début 2021.

La Corée du Nord, cependant, reste insensible aux ouvertures américaines, tout en étant de plus en plus engagée dans des provocations.

Lire aussi:  L'Ukraine a renouvelé la guerre froide entre les pays occidentaux et la Russie: expert

Le pays a organisé 12 séries de lancements de missiles jusqu’à présent cette année, dont sept séries rien qu’en janvier qui ont marqué le plus grand nombre de tests de missiles qu’il a effectués en un seul mois.

Des rapports récents ont indiqué que le Nord semblait également réparer des tunnels souterrains sur le site d’essais nucléaires de Punggye-ri, indiquant un éventuel essai nucléaire sur la route.

–IANS

entier/shs

Article précédentNe vous attendez pas à ce que la Russie soit évincée du Conseil de sécurité de l’ONU : la Maison Blanche
Article suivantLe président Zelensky salue la visite de hauts responsables européens en Ukraine