Accueil International L’UE impose une quatrième série de sanctions contre la Russie pour son...

L’UE impose une quatrième série de sanctions contre la Russie pour son invasion de l’Ukraine

74

L’Union européenne a annoncé que le bloc des 27 nations avait approuvé une nouvelle série de sanctions pour punir Moscou pour son invasion de l’Ukraine.

La France, qui assure la présidence de l’UE, a déclaré le bloc en consultation avec nos partenaires internationaux, a approuvé un quatrième ensemble de sanctions visant les individus et entités impliqués dans l’agression contre l’Ukraine, ainsi que plusieurs secteurs de l’économie russe.

La présidence française a déclaré dans un communiqué lundi soir que le bloc avait également approuvé une déclaration à l’Organisation mondiale du commerce sur la suspension de l’application de la clause de la nation la plus favorisée pour la et la suspension de l’examen de la demande d’adhésion du Bélarus à l’OMC.

Si la Russie est suspendue, ses entreprises ne bénéficieraient plus d’un traitement spécial dans l’ensemble du bloc.

Lire aussi:  Le Royaume-Uni annoncera de nouvelles mesures de soutien à la population en septembre: Johnson

Les annonces étaient conformes à ce que les dirigeants avaient annoncé lors du sommet de Versailles vendredi dernier, à savoir qu’un ensemble de sanctions strictes serait à venir si la Russie poursuivait son invasion de l’Ukraine. Les détails exacts du dernier train de sanctions ne seront connus qu’après publication au Journal officiel de l’UE.

Depuis le début de la guerre le mois dernier, l’UE a adopté des mesures sévères visant le président russe Vladimir Poutine, le système financier russe et ses oligarques exigeants. La semaine dernière, les nations du bloc ont convenu d’imposer de nouvelles sanctions à 160 personnes et ont ajouté de nouvelles restrictions à l’exportation de la navigation maritime et de la technologie de communication radio.

Ils ont également décidé d’exclure trois banques biélorusses de SWIFT, le système dominant pour les transactions financières mondiales. Au total, les mesures restrictives de l’UE s’appliquent désormais à un total de 862 personnes et 53 entités.

Lire aussi:  Israël va intensifier ses opérations en Cisjordanie après la fusillade de Tel Aviv

Dans un communiqué publié après le sommet, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré que le quatrième paquet de sanctions isolerait davantage la Russie et épuiserait les ressources qu’elle utilise pour financer cette guerre barbare. Elle a déclaré que l’UE travaillerait en étroite collaboration avec les pays du Groupe des Sept pour accroître la pression contre Moscou.

Les efforts pour s’entendre sur un boycott pétrolier contre la Russie sont compliqués, car certains pays de l’UE, dont l’Allemagne et l’Italie, sont beaucoup plus dépendants que d’autres de l’énergie russe. Montrant la gamme au sein de l’UE, la Pologne obtient 67% de son pétrole de la Russie tandis que l’Irlande ne reçoit que 5%.

Article précédentL’AIE dit que 3 millions de bpj de pétrole russe, les produits pourraient être fermés le mois prochain
Article suivantLa NSA américaine rencontre un responsable chinois pour une « discussion substantielle » sur la guerre en Ukraine