Accueil International Shenzhen en Chine obtient une plus grande autonomie pour la prochaine vague...

Shenzhen en Chine obtient une plus grande autonomie pour la prochaine vague de réformes

69

Le planificateur d’État chinois a donné sa bénédiction à la ville méridionale de Shenzhen pour qu’elle poursuive des réformes dans des domaines tels que l’assouplissement de l’accès au marché pour le commerce transfrontalier de données et une plate-forme de commerce électronique, selon des directives publiées mercredi.

Le président Xi Jinping a accordé à Shenzhen une plus grande autonomie pour poursuivre les réformes, le louant pour « réaliser des miracles » lors d’une visite il y a deux ans pour marquer la création de la première zone économique du pays dans la ville du sud quatre décennies plus tôt.

Shenzhen deviendrait une « ville modèle pour un pays socialiste fort », a déclaré Xi en octobre 2020.

Les nouvelles directives de la Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC) précisent davantage où la ville devrait poursuivre les réformes, dans les domaines des finances, des données, de la médecine, de l’éducation et des soins aux personnes âgées.

Lire aussi:  L'agence des Nations Unies pour les réfugiés construira 2 300 maisons résistantes aux tremblements de terre en Afghanistan

Les directives appellent Shenzhen à développer des normes pour les transactions de données transfrontalières, en tenant compte des transferts entre la région de la Grande Baie, qui comprend Hong Kong et Macao.

Il appelle également la ville à développer des produits commerciaux liés aux règlements en yuans et une plate-forme commerciale offshore, bien que les détails ne soient pas précisés.

Shenzhen devrait également construire une plate-forme internationale pour le commerce de composants électroniques et de circuits intégrés, fournissant un soutien pour les déclarations en douane et d’autres questions logistiques.

Afin d’attirer davantage de talents étrangers, la ville devrait envisager d’assouplir les restrictions imposées aux citoyens chinois qui ouvrent des écoles étrangères, selon les directives.

D’autres points incluent le développement d’un système de vente en ligne de médicaments sur ordonnance, l’assouplissement des restrictions sur les médicaments, l’amélioration du processus d’approbation pour la thérapie par cellules souches.

Lire aussi:  Le pétrole grimpe vers 130 dollars alors que le brut russe peine à trouver des acheteurs

Article précédentLes prix de l’or se maintiennent alors que les risques ukrainiens compensent les opinions sur les taux de la Fed
Article suivantLe Royaume-Uni peut obtenir l’avantage du « premier arrivé » en Inde avec l’ALE, selon un rapport