Accueil International Zoom présente des avatars d’animaux similaires à Animoji pour les réunions

Zoom présente des avatars d’animaux similaires à Animoji pour les réunions

89

La plate-forme de visioconférence Zoom a introduit des avatars qui remplacent la tête d’un utilisateur par un personnage 3D qui imite les expressions faciales pour les bureaux et les salles de classe virtuels.

Seuls les animaux comme les chats, les chiens et les renards sont disponibles pour le moment, mais Zoom taquine plus d’avatars à l’avenir.

« Disponibles pour les réunions Zoom et le webinaire Zoom, les avatars remplacent votre apparence par un animal virtuel qui reflète les mouvements de votre tête et vos expressions faciales », a déclaré la société dans un article de blog.

« Les avatars sont un moyen simple et divertissant de dialoguer avec les participants et de créer un peu de plaisir. Ils offrent également un bon compromis pour les utilisateurs qui ne souhaitent pas apparaître devant la caméra, mais qui souhaitent tout de même exprimer le langage corporel et les expressions faciales », ont-ils déclaré. ajoutée.

Lire aussi:  Infection à Omicron liée à une maladie respiratoire courante chez les enfants : étude

Lorsque vous activez la fonction Avatars lors d’une réunion, la technologie de Zoom utilise l’appareil photo de votre appareil pour détecter l’emplacement d’un visage sur l’écran et appliquer l’effet d’avatar sélectionné.

« Les images de votre visage ne quittent pas votre appareil lorsque vous utilisez cette fonctionnalité, et elles ne sont ni stockées ni envoyées à Zoom », a déclaré la société.

Cette fonctionnalité n’utilise pas la reconnaissance faciale, ce qui signifie qu’elle ne vous identifie pas. Ainsi, alors que la fonction Avatars peut dire ce qui est ou n’est pas un visage, elle ne reconnaît ni ne distingue les visages individuels.

La fonctionnalité Avatars est disponible sur les appareils de bureau Windows et macOS, ainsi que sur les appareils mobiles iOS.

Pour activer les avatars, vous devrez vous assurer que votre client de bureau ou votre application mobile Zoom fonctionne sur la version 5.10.0 ou supérieure. Vous aurez également besoin que la fonctionnalité soit activée par un propriétaire de compte ou un administrateur.

Lire aussi:  Le projet de loi sur la préparation aux pandémies aux États-Unis avance ; financement encore nécessaire

–IANS

vc/bg

Article précédentQ&A : L’ancien fumeur devrait subir un dépistage de l’anévrisme de l’aorte abdominale
Article suivantLes cas de tuberculose ont diminué aux États-Unis pendant la pandémie