Ubisoft nous a dévoilé son Rainbow Six Siege, licence phare de l’éditeur français. Le Rainbow Six de la licence Tom Clancy est avant tout un FPS tactique qui se démarque des jeux FPS tel que Call of Duty ou Battlefield. Pari réussi ?

Pas de solo mais des situations

Le principe du jeu peut paraître basique au premier abord : deux équipes de 5 joueurs, défenseurs et attaquants, se retrouvent dans un univers totalement fermés et destructible.
Ici, on ne fonce pas dans le tas en lançant 5 grenades à la seconde ni en sautant pour esquiver les tirs. La stratégie et la patience sont les maîtres mots, et si cela vous rebute, n’achetez surtout pas ce jeu !  Ainsi, ici,  le niveau de difficulté s’avère être beaucoup plus élevé que les FPS classiques.

Rainbow Six® Siege2016-situation
Il n’y a pas de solo en tant que tel, mais des situations. Dix situations sont mises en scène (désamorçage de bombe, extraction d’otage ou sécurisation de zone principalement) et vous permettent de contrôler différentes équipes d’unités d’assaut. A noter que trois modes de difficulté sont disponibles (normal, difficile, réaliste) Ces unités d’assaut sont celles que nous connaissons tous malheureusement aux vues des récents événements qui ont secoué la France et en Occident (GIGN, SWAT, SAS…). Chaque équipe dispose de ses propres caractéristiques, qui peuvent paraitre légèrement caricaturales : on fonce dans le tas avec les Russes, on privilégie une tactique plutôt défensives chez les Français et les Américains sont les meilleurs ! Ces situations sont vraiment essentielles pour prendre en main le jeu. C’est un véritable tutoriel avant d’utiliser le mode multi-joueurs, un peu comme Titanfall mais fait de façon plus complète et mieux pensé, le tout saupoudré par le savoir-faire d’Ubisoft en ce qui concerne les cinématiques. Ainsi, vous avez droit à une véritable mise en bouche du titre.

Les opérateurs

L’une des forces de ce Rainbow Six est d’offrir une vingtaine de classes disponibles (10 défenseurs et 10 assaillants) Pour chaque type de mission, certaines seront disponibles, d’autres non. Chaque opérateur possède ses propres armes, et une capacité spécifique. Chaque membre de ces opérateurs fait donc partie des 5 unités d’assaut. Chacun est formé dans un domaine spécifique : ainsi, chaque opérateur est complémentaire. Chaque spécialité peut être utilisée et dans certains cas, cela peut réellement faire la différence entre une partie gagnée et une partie perdue.
Rainbow Six® Siege2016-operateurs
A noter que les opérateurs ne sont pas disponibles au tout début d’une partie multi-joueurs. Il est également possible de customiser les armes de vos opérateurs grâce à votre renommée. Il faut en effet engranger des points d’expérience, appelés ici par Ubisoft des points de renommée. Prenez garde à bien choisir vos opérateurs au tout début de votre expérience dans le jeu afin d’avoir plusieurs angles d’attaque en fonction de vos parties.

Massivement Multijoueur

Rainbow Six Siege est un jeu pensé pour être essentiellement multi-joueurs. Le lancement d’une partie se fait d’une façon assez classique, quoique le menu fasse un peu vieillot. Le matchmaking se fait de façon automatique, vous ne pouvez donc pas choisir un mode de jeu spécifique. Chaque partie se déroule en quatre manches, avec une prolongation en cas d’égalité. Au départ, vous pouvez être du côté attaquant, avec une phase qui consiste à trouver l’objectif (otage ou bombe) et débusquer les ennemis à l’aide de drônes télécommandés en moins de 45 secondes. Cela vous permet d’établir une stratégie en fonction de l’objectif et les moyens avec lesquels vous allez attaquer.
rainbow_six_siegemultijoueursQuand vous êtes du côté des défenseurs, il vous faut poser des pièges (brouilleurs, barbelés, détecteurs de mouvement…) ou des défenses (explosifs, renforcements de mur, barricades renforcées) et tenir le maximum de temps, ou alors carrément tuer vos adversaires. Il faut être honnête, je n’ai vu que rarement une partie se finir en jouant uniquement l’objectif, en général c’est la mort de l’équipe adverse qui conclut la partie. Un mode classé est disponible uniquement à partir du niveau 20. Un autre mode est présent et intitulé « Chasse Aux Terroristes ». Vous pouvez choisir trois niveaux de difficulté (normal, difficile, réaliste). Ce mode peut se faire aussi bien seul qu’avec 4 joueurs trouvés en matchmaking. Dans ce mode de jeu, vous devrez affronter toutes les vagues d’assaut jusqu’à la fin de la partie et survivre aussi longtemps que possible. Un genre de Mode Zombie version Ubisoft mais sans les zombies.
Rainbow Six® Siege2016-Daft-Trak D’ailleurs un petit mot pour vous décrire ma première partie :
Un véritable fiasco ! J’ai malencontreusement tué l’un de mes équipiers, et au début, cela parait déroutant. En effet, vos équipiers et vos adversaires sont très semblables et il est facile de les confondre. Résultat :tout le monde m’a tiré dessus. Comme début de partie, on a connu mieux. C’est l’un des réflexes que l’on a avec les autres FPS du genre, mais une fois habitué, plus aucun risque de commettre cette bévue.

Gameplay

La destruction de l’environnement est l’une des nouveautés de cet opus et elle permet de rajouter du piquant au jeu. Vous devrez être attentif à des détails comme : devoir regarder le plafond ou le bas des portes lorsque vous êtes défenseur, tirer à travers les murs pour atteindre l’adversaire, ou créer un trou dans un mur pour se la jouer American Sniper !
Le teamplay est l’un des composants essentiels à votre survie et fait partie intégrante de ce Rainbow Six Siege. Comme dit précédemment, impossible de partir seul façon James Bond. Votre jauge de vie est très faible, plusieurs balles et vous voilà à terre et vous vous retrouverez par la suite rarement en 1 VS 1.
teamplay-rainbow-six-siege
Il faut bien intégrer le fait qu’il s’agisse d’un combat entre une équipe et une autre. La synchronisation de l’escouade et l’échange d’informations sera le garant de votre victoire. De plus, vos coéquipiers peuvent venir vous réanimer si vous êtes proche des portes de la mort. Bref, tout est pensé afin de maintenir l’esprit d’équipe.
Plusieurs petits détails intégrés ici et là permettent de compléter le gameplay, comme la possibilité de continuer à aider son équipier en indiquant la position des ennemis, en utilisant la caméra ou les drônes encore en fonction.

Quelques petits bémols

Malgré cette expérience rafraichissante, attardons-nous sur quelques défauts qui peuvent être rédhibitoires. Techniquement, le jeu est correct, notamment sa bande son, très immersive, mais graphiquement, ce n’est pas la panacée. Les intérieurs des maps sont corrects mais sans plus. Son faible nombre de maps est aussi à prendre en considération, tout comme le fait qu’elles se ressemblent toutes un peu, sauf pour la map avec le Boeing. On pourrait croire à s’y méprendre être à la place du GIGN lors de la prise d’otage de Marignane.
rainbow-six-siege-map-boeing Aucune mention également des terroristes, en somme, ce serait des unités d’assaut qui attaquent d’autres unité d’assaut…. Pas très crédible quand on réfléchit au fait que, aux vues de leur nationalité, ces unités sont toutes alliés… De plus, on imagine mal ces unités protéger une bombe ! Au vu des attentats qui ont frappé la France, cela permet d’éviter tout scandale, mais au prix d’un certain manque de cohérence.
Rainbow_Six_Siege-serveurs

En plus des réserves émises ci-dessus, à sa sortie, Rainbow Six Siege souffrait d’un énorme problème de connexion à ses serveurs. Il s’avérait être impossible de s’y connecter et des pings s’envolaient, ce qui garantissait bon nombre d’énervements et de frustrations. Ceci étant, Ubisoft, alias le roi des mises à jour après la sortie d’un jeu, a plus ou moins  réussi à corriger ses erreurs. Vous ne devriez plus souffrir de ce genre de soucis à l’avenir.A noter pour finir, qu’une toute nouvelle extension est sorti en ce début de semaine. Intitulé Operation Black Ice, au programme des nouveaux opérateurs, une nouvelle mission ainsi qu’une nouvelle map gratuite !

Jeu testé sur PC avec les configurations suivantes : 16 Go de Ram, Carte graphique Nvidia GTX 780, Processeur i5 Intel Core i5-6500. Aucun problème particulier à signaler.

Rainbow Six Siege
Rainbow Six Siege
DéveloppeursUbisoft Montréal
EditeurUbisoft
PlatformePC, PS4, Xbox One
Date de sortie01 Décembre 2015
GenreFPS
19e6a6ea-c93a-4d71-950d-7d567d73b1aa

 

Rainbow Six Siege : Un FPS rafraîchissant !
5 1 vote