Ne nous arrêtons pas en si bon chemin et continuons notre série sur la rentrée littéraire 2017. Vous commencez à me connaître un peu maintenant, vous savez que j’avoue avoir une préfèrence pour la littérature étrangère, par rapport à sa cousine, la française (mais que je n’ai pas boudé non plus cette année, loin de là, mais patience…). Cette fois-ci encore, après le premier roman de Brit Bennett, Le cœur battant de nos mères (éditions Autrement), j’ai envie de vous présenter un autre premier roman étranger, américain lui aussi. Place à Mischling de Affinity Konar, paru aux éditions Actes Sud, le 06 septembre 2017.

Affinity Konar

Peu de choses ont encore filtré sur la romancière. D’ascendance juive polonaise, Affinity Konar est née en 1978 en Californie. Diplômée en littérature de l’université de Columbia, elle réside aujourd’hui à Los Angeles. Mischling est son premier roman.

L’action se situe pendant la Seconde Guerre Mondiale. A l’automne 1944, Pearl et Stasha, deux jumelles d’à peine 12 ans, sont déportés avec leur mère et leur grand-père au camp d’extermination d’Auschwitz. A leur arrivée, afin de tenter de supporter l’insupportable, les deux adolescentes décide de se répartir la tâche. Pearl prendra sur elle le triste, le passé et le bon tandis que Stasha se chargera du drôle, du futur et du mauvais. Les jeunes filles font partie du « zoo » de Joseph Mengele. Surnommé « l’ange de la mort » par l’Histoire, ce médecin réalisait des expériences sur les êtres humains toutes plus horribles les unes que les autres dans le but de faire avancer la recherche nazie.

La gémellité de Pearl et Stasha fait d’elles un objet particulièrement facinant à ses yeux et les exposent à tous les dangers. Ensemble, elles partageront la peur et la douleur. Mais, à l’issue d’un concert organisé par J. Mengele, Pearl disparaît. A la libération des camps au début de l’année 1945 par l’armée soviétique, Stasha décide de partir coûte que coûte à sa recherche. Dans une Pologne dévastée par la guerre et ravagée par les combats, elle va également tenter (avec le jeune Feliks, qui cherche à venger la mort de son frère jumeau) de retrouver Joseph Mengele, que des rumeurs disent à Varsovie…

Mischling de Affinity Konar

Mischling est un premier roman rude, âpre et sans concessions, comme le laisse présager son sujet bien sûr. Pourtant, rien n’est jamais gratuit. La violence occupe évidemment au sein du récit une place dominante mais la romancière parvient à faire émerger la poésie au beau milieu de toutes ces horreurs. Sans atténuer en rien l’horreur de la situation ni de ce qui sera enduré par Pearl et Stasha, l’auteure parvient tout de même à faire résonner son récit pendant toute la première partie de l’histoire. Elle alterne les points de vue des deux jumelles : chacune a une véritable « voix » et un style qui lui sera propre pendant toute la lecture. J’ai été moins convaincue par la seconde partie du roman, à partir du moment où Stasha part avec Feliks à la recherche du docteur Mengele. A partir de là, de très nombreux personnages font surface dans le livre et il devient difficile de tous les distinguer les uns par rapport aux autres. La prose y perd également un peu de sa force et rend la tâche un peu plus compliquée encore. Quelques longueurs à déplorer pour ma part également, il m’a fallu m’accrocher pour ne pas refermer le livre avant la fin et aller jusqu’au bout. Dommage car il m’avait vraiment convaincue au début…

Impressions en demi-teinte concernant ce premier roman d’Affinity Konar. La première partie, qui voit l’arrivée des jumelles dans le camp d’Auschwitz où elles ne tarderont pas à devenir le jouet de Mengele comme tant d’autres, vous prend complètement à la gorge de par la dureté des faits, bien sûr, mais aussi de par la lucidité des deux adolescentes et leur façon de gérer les traumatismes. Malgré tout cela, l’auteur arrive, presque miraculeusement, à faire jaillir une certaine poésie à travers l’horreur.

Dommage, à mon humble avis, que la seconde partie du roman soit plus faible, à la fois en termes de récit, de rythme mais aussi de style. J’ai également trouvé la fin un peu précipitée. Une lecture intéressante mais de la déception malgré tout… Difficile de toute façon de recommander un livre sur un tel sujet… c’est à chacun de décider s’il se sent capable de l’ouvrir ou non…

Mischling
AuteurAffinity Konar
EditeurActes Sud
FormatGrand Format
Date de sortie06 septembre 2017
GenreRoman
19e6a6ea-c93a-4d71-950d-7d567d73b1aa
Mischling (A. Konar)
5 1 vote