Accueil Santé & Bien-être Les femmes enceintes obèses et en surpoids ont un risque plus élevé...

Les femmes enceintes obèses et en surpoids ont un risque plus élevé de décès périnatal

40

Selon une étude publiée en ligne le 23 mars dans PLOS ONE.

Jeffrey N. Bone, de l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver, au Canada, et ses collègues ont quantifié la proportion de décès périnataux chez les femmes obèses et en surpoids. L’analyse a inclus toutes les naissances uniques à ≥20 semaines de gestation en Colombie-Britannique (2004 à 2017) pour 392 820 femmes.

Les chercheurs ont découvert que les femmes ayant un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé avaient un âge gestationnel inférieur à l’accouchement. De plus, la mortalité périnatale était de 0,5 % et était plus élevée en cas de surpoids (rapport de cotes ajusté [aOR], 1,22) et les femmes obèses (ORa, 1,55). Près des deux tiers de cette association (63,1 %) étaient médiés par l’âge gestationnel à l’accouchement (aOR à effet indirect naturel, 1,32 ; aOR à effet direct naturel, 1,18). Les effets étaient similaires, mais plus faibles, lorsque l’on comparait des femmes en surpoids à des femmes ayant un IMC normal.

Lire aussi:  L'hormone anti-müllérienne peut contribuer à l'infertilité dans le syndrome des ovaires polykystiques

« Une intervention obstétricale opportune associée à un accès aux soins intensifs néonatals plus tôt dans la gestation peut encore atténuer le risque de décès néonatal chez les nourrissons chez ces femmes », écrivent les auteurs. « Pour mieux informer la gestion de la grossesse chez les femmes obèses, d’autres études devraient continuer à démêler les voies causales selon lesquelles l’obésité augmente le risque de décès périnatal, y compris, par exemple, le diabète gestationnel et d’autres complications de grossesse liées à l’obésité. »


Copyright © 2021 Jour de la santé. Tous les droits sont réservés.

Article précédentMeilleurs résultats avec l’hystérectomie ouverte pour le cancer précoce du col de l’utérus
Article suivantACC : Épanchement péricardique répandu chez les patients hospitalisés COVID-19