Accueil Sports À deux matches de la fin, les rêves des huitièmes de finale...

À deux matches de la fin, les rêves des huitièmes de finale du Mumbai City FC sont toujours vivants

68

Lors de sa première campagne en Ligue des champions d’Asie, le Mumbai City FC a disputé quatre matchs, gagnant une fois, faisant match nul et perdant deux fois. Ils sont à la troisième place d’un groupe de quatre, à égalité de points avec le club de l’UAE Pro League, Al Jazira.

Au début de la compétition, l’entraîneur Des Buckingham avait donné un objectif à l’équipe : devenir la première équipe indienne à remporter un match de la Ligue des champions asiatique. La victoire sur l’Air Force Club Iraq a assuré que leur objectif principal a été atteint, mais maintenant Mumbai pourrait éventuellement avancer dans le tournoi. Il leur reste encore deux matchs.

histoire de qualification

Le vainqueur du bouclier de la Super League indienne remporte une place dans les phases de groupes de la Ligue des champions asiatique tandis que le vainqueur des éliminatoires de l’ISL remporte une place dans les phases de groupes de la Coupe AFC.

Au cours de la saison 2020-21, Mumbai a remporté le bouclier ISL. Cela s’est produit après que le City Football Group (CFG) a acheté le club à court d’argent. L’entrée du CFG a changé la fortune du club. Ils ont signé l’entraîneur espagnol Sergio Lobera avec une partie importante du noyau de l’équipe du FC Goa qu’il avait organisée. Des joueurs comme Mourtada Fall (toujours au club), Ahmed Jahouh (toujours au club) et Hugo Boumous (maintenant à l’ATK Mohun Bagan) ont été signés avec des attaquants comme Adam le Fondre et Bartholomew Ogbeche.

Ces joueurs ont aidé les Islanders à remporter la ligue au galop et les ont aidés à devenir la deuxième équipe indienne à se qualifier pour la Ligue des champions de l’AFC.

La saison suivante, Mumbai, en raison des règles financières de la ligue, a dû abandonner certains joueurs cruciaux mais s’est plutôt concentré sur la signature de jeunes talents indiens comme Apuia Ralte et Lallinzuala Chhangte. Ils ont terminé cinquièmes de la ligue, mais tout au long de la campagne, ils ont continué à progresser vers la première compétition continentale d’Asie.

Histoire jusqu’à présent

Lire aussi:  La blessure de Gio Reyna n'est pas aussi grave qu'on le craignait, probablement absent 2 semaines

Mumbai est arrivé avec l’objectif de gagner un match, mais jusqu’à présent, ils ont failli battre des équipes qui ont des budgets plus importants qu’eux et qui ont joué à ce stade plus longtemps. Quatre points en quatre matchs et une chance de prendre la deuxième place du groupe avec deux matchs à jouer les placent en bonne position.

La navigation n’a pas été facile pour les Islanders. Ils ont joué la plupart de ces matchs avec très peu de possession et sont obligés de donner le ballon à des équipes qui sont simplement de meilleure qualité. Mais ce qui a fait avancer Mumbai jusqu’à présent, c’est leur défense, qui a été courageuse et leurs tentatives de jouer au football offensif, des mains du gardien Phurba Lachenpa aux pieds de l’attaquant Diego Mauricio, qui ont été plus courageux.

Mumbai aurait pu récolter les trois points remportés par le FC Goa lors de sa dernière campagne en Ligue des champions en défendant en profondeur et en travaillant pour les matchs nuls plutôt que pour les victoires. Mais leur approche a été rafraîchissante à regarder, même s’il est évident qu’ils ne possèdent pas les outils pour jouer au jeu qu’ils veulent.

Les interprètes

Dans cette campagne, il incombe à la ligne défensive de Mumbai de les maintenir en vie. Le défenseur sénégalais Mourtada Fall a en quelque sorte lancé des défis de glisse parfaits jusqu’à la mort à plusieurs reprises et a dirigé des balles dangereuses loin de la surface. Lachenpa a sauvé 20 tirs cadrés en trois matchs – le plus en Ligue des champions.

Lire aussi:  La Premier League disqualifie Abramovich de diriger Chelsea

Au milieu de terrain, Apuia Ralte a montré sa capacité à garder le ballon en mouvement sous pression. Lallinzuala Chhante, un ailier droit signé du Chennaiyin FC en janvier, a la capacité de ralentir les matchs en remportant des fautes – un aspect crucial du football moderne que peu de joueurs indiens réussissent à exploiter.

En l’absence de l’attaquant Igor Angulo en raison d’une blessure au mollet, Diego Mauricio a pris le relais. Le Brésilien a joué un rôle déterminant dans la tenue du ballon dans le dernier tiers et a permis aux joueurs de Mumbai de monter plus haut sur le terrain. Il offre à Mumbai la chance de jouer dans un style de football différent lorsqu’il joue dans la moitié de terrain adverse – un style qui s’est traduit par le fait que le club indien est devenu une équipe dangereuse en attaque.

Et après?

Le format de la Ligue des champions est tel que tous les vainqueurs de leur groupe plus trois des meilleurs deuxièmes de chaque région se qualifient pour les huitièmes de finale.

Actuellement, Mumbai est à égalité de points avec Al Jazira et Air Force Club Iraq, mais est à la troisième place parce qu’Al Jazira mène le record face à face contre les Islanders, mais ensuite Mumbai mène le record face à face contre Air Force Club. Al Shabab est en tête du groupe avec 10 points.

Mumbai affrontera Al Shabab samedi, puis trois jours plus tard, affrontera Air Force Club. Une victoire contre ces deux équipes pourrait les catapulter dans une éventuelle place en huitièmes de finale.

Actuellement, il y a cinq clubs (Al-Taawoun avec 7 points, Al Rayyan avec 7 points, Shabab Al-Ahli avec 6 points et Nasaf Qarshi avec 5 points et Al Jazira avec 4 points) devant Mumbai dans la course aux huitièmes de finale. Les 3 meilleures équipes aux points seront qualifiées.

Article précédentL’organisateur déclare que Novak Djokovic est autorisé à jouer à l’Open d’Italie
Article suivantLe FMI demande au Sri Lanka, à court de liquidités, de restructurer son énorme dette extérieure