Accueil Sports Karim Benzema rallie le Real Madrid devant Séville, plus proche du titre...

Karim Benzema rallie le Real Madrid devant Séville, plus proche du titre de champion d’Espagne

68

Karim Benzema a encore une fois fait grand bruit.

Il a marqué dans le temps d’arrêt de la deuxième mi-temps dimanche alors que le Real Madrid s’est rallié à une victoire 3-2 à Séville et s’est rapproché de remporter le titre de champion d’Espagne pour la deuxième fois en trois saisons.

Madrid a concédé deux buts à quatre minutes d’intervalle en première mi-temps, mais est revenu après la mi-temps pour gagner et ouvrir une avance de 15 points en tête du classement avec six tours à jouer.

« Tout le monde attend que Madrid trébuche mais Madrid ne trébuche pas », a déclaré l’entraîneur madrilène Carlo Ancelotti. « Madrid a du cœur, du caractère et de la qualité. C’était une victoire méritée. La ligue n’est pas encore terminée, il reste plusieurs matches, mais c’était un gros coup de pouce pour nous aujourd’hui.

Le challenger le plus proche de Madrid est Barcelone, qui a deux matchs en main, dont contre Cadix, menacé de relégation, lundi.

Séville, troisième, aurait pu réduire l’écart de Madrid à neuf points avec une victoire dans son stade Ramon Sanchez-Pizjuan, mais a plutôt vu sa séquence de 15 matchs sans défaite à domicile cette saison prendre fin.

Benzema a marqué son 15e but lors des 10 derniers matches avec un tir à bout portant après une passe de Rodrygo deux minutes après le temps d’arrêt.

L’attaquant français est le meilleur buteur du championnat espagnol avec 25 buts et connaît l’une de ses meilleures saisons à ce jour avec Madrid. Il avait déjà été décisif lors des récents matches de Ligue des champions contre le Paris Saint-Germain et Chelsea, étant crucial dans la course de Madrid aux demi-finales.

Real Madrid, Karim Benzema Karim Benzema du Real Madrid célèbre avec ses coéquipiers après avoir marqué le troisième but de son équipe lors d’un match de la Liga espagnole entre Séville et le Real Madrid au stade Ramon Sanchez Pizjuan, à Séville. (AP Photo/Angel Fernandez)

Lire aussi:  Ligue 1 : Bakambu fait des débuts de rêve avec Marseille

Séville semblait en route vers une victoire confortable après avoir ouvert le score avec le coup franc bas d’Ivan Rakitic à la 21e et ajouté à l’avance avec le but d’Erik Lamela de l’intérieur de la surface lors d’une échappée à la 25e.

Mais Madrid a dominé après cela et s’est rapproché avec le but de Rodrygo à bout portant après une passe de Dani Carvajal à la 50e. Carvajal a ensuite mis en place l’égalisation de Nacho Fernandez depuis l’intérieur de la surface à la 82e, quelques instants après l’entrée de Nacho dans le match.

L’attaquant madrilène Vinicius Junior s’est vu refuser un but à la 74e pour un ballon de la main après une revue vidéo qui a duré plusieurs minutes.

Séville a été durement touchée par les blessures et n’a remporté qu’un seul de ses six derniers matches de championnat. Il est resté à égalité de points avec Barcelone et l’Atletico Madrid, quatrième.

L’ATLETICO GAGNE ENCORE

Yannick Carrasco a converti un penalty de 10 minutes en temps d’arrêt alors que l’Atletico battait l’Espanyol 2-1 pour mettre fin à sa séquence de trois matches sans victoire et renforcer son emprise sur la quatrième place.

Carrasco a marqué depuis le point de penalty lors de la dernière partie du match au stade Wanda Metropolitano pour donner à l’Atletico un coussin de trois points sur le Real Betis, cinquième, qui s’est déroulé vendredi à la sixième place de la Real Sociedad.

Le penalty de l’Atletico a été accordé à la suite d’un long examen vidéo pour déterminer si le ballon a touché la main de l’attaquant de l’Espanyol Raul de Tomas à l’intérieur de la surface.

Carrasco avait déjà marqué pour donner l’avantage à l’Atletico à la 52e, tandis que De Tomas égalisait pour les visiteurs à la 74e.

Lire aussi:  Regardez: Liverpool bat Norwich 2-1, Southampton bat West Ham en FA Cup

L’Atletico a joué contre un homme de la 71e après que le milieu de terrain Geoffrey Kondogbia a été expulsé pour un handball qui lui a valu un deuxième carton jaune. L’Espanyol a égalisé sur le coup franc qui a suivi, le tir de De Tomas dépassant le gardien de l’Atletico Jan Oblak.

L’Atletico n’avait pas gagné depuis trois matches. Il n’avait pas non plus marqué de but au cours de cette séquence, y compris lors du match nul 0-0 à domicile contre Manchester City mercredi lors du match retour des quarts de finale de la Ligue des champions, lorsqu’il a été éliminé 1-0 au total après avoir perdu le match aller en Angleterre. .

L’Espanyol avait remporté trois de ses cinq derniers matchs, avec une défaite et un match nul. Il occupe la 11e place.

STANDS ATHLÉTIQUES

L’Athletic Bilbao s’est incliné 2-0 à domicile contre le Celta Vigo pour perdre du terrain dans la lutte pour une place dans une compétition européenne la saison prochaine.

Iago Aspas et Fran Beltran ont marqué des buts en première mi-temps pour le Celta, 11e, qui n’a remporté aucune victoire en quatre matches.

L’Athletic n’avait pas perdu depuis trois matches. Il est resté huitième, à quatre points de Villarreal, septième.

LEVANTE PAS DERNIER

Levante a quitté la dernière place avec une déroute 4-1 contre Grenade, qui a joué avec 10 hommes de la 54e après que l’Allemand Sanchez Barahona a été expulsé avec un deuxième carton jaune.

Il s’agissait de la deuxième victoire lors des trois derniers matches pour Levante, qui a remporté 14 points lors de ses neuf derniers matches de championnat, avec quatre victoires, deux nuls et trois défaites. Il accueille ensuite Séville.

Grenade a subi sa deuxième défaite consécutive et est restée à la 16e place, à un point de la zone de relégation. Il visite ensuite l’Atletico.

Article précédentLa croissance économique de la Chine avoisine les 4,8 % encore faibles en janvier-mars 2022
Article suivantLe Bayern Munich franchit une nouvelle étape vers son 32e titre de champion d’Allemagne