Accueil Sports Les équipes SEA surclassent les clubs coréens en Ligue des champions asiatique

Les équipes SEA surclassent les clubs coréens en Ligue des champions asiatique

47

Lion City Sailors a donné le ton alors que des clubs de Singapour, de Thaïlande et de Malaisie se sont combinés pour offrir à l’Asie du Sud-Est sa meilleure journée de championnat continental avec des victoires en phase de groupes contre des rivaux sud-coréens.

La K-League sud-coréenne est la plus titrée de la Ligue des champions asiatique avec 12 titres, mais le Daegu FC est devenu le premier de la ligue à s’incliner face à l’opposition singapourienne, s’inclinant 3-0 contre Lion City dans le groupe F lundi.

« Ce soir restera longtemps dans les mémoires comme une soirée historique », a déclaré l’entraîneur coréen de Lion City, Kim Do-hoon, qui a orchestré la première victoire d’un club singapourien en Ligue des champions asiatique depuis 2010. Song Ui-young, Diego Lopes et Pedrao ont marqué des buts. pour les marins.

« La clé était que mes joueurs aient confiance en leurs capacités », a déclaré Kim. « Nous nous attendions à ce que ce soit difficile. Ce que j’avais en tête, c’était de ne pas en concéder trop et de voir comment le match se déroule, mais mes garçons ont tout donné sur le terrain et ont exécuté selon la façon dont nous nous sommes préparés.

Lire aussi:  La Liga: Aubameyang et Barcelone restent chauds, Séville remporte le derby

Kim a entraîné Ulsan Hyundai vers son deuxième titre asiatique en 2020. Les chances du club coréen de remporter un troisième titre ont diminué après une défaite 2-1 contre Johor Darul Tazim de Malaisie dans le groupe I.

Jeonnam Dragons s’est incliné 2-0 face au BG Pathum United de Thaïlande dans le groupe G pour clôturer une journée à oublier pour les clubs sud-coréens lors du deuxième tour de matches de la phase de groupes.

Les clubs chinois ne s’en sortent pas mieux. Le Guangzhou FC et le Shandong Taishan ont tous deux envoyé des équipes de jeunes au tournoi alors que la phase de groupes, qui se déroule dans des sites centralisés dans la seconde moitié d’avril, se heurte au début de la saison de la Super League chinoise.

Lire aussi:  Ligue 1 : Marseille s'incline à domicile dans la course à la 2e place après la victoire de Nice

Le Shandong a suivi sa défaite 7-0 contre Daegu lors d’une première journée en s’inclinant 5-0 contre les Urawa Reds du Japon. Guangzhou, championne en 2013 et 2015, s’est inclinée 5-0 contre Johor et 8-0 contre la Japonaise Kawasaki Frontale.

Les espoirs de l’Australie d’avoir un représentant dans les huitièmes de finale pour la première fois depuis 2016 se sont améliorés avec Melbourne City se déplaçant au sommet du groupe G avec une victoire 3-0 sur United City of the Philippines. Stefan Colakovski a marqué en première mi-temps et Marco Tilio a marqué deux fois après la pause.

Les clubs saoudiens dominent dans la zone ouest d’un tournoi divisé en moitiés géographiques, avec trois des quatre équipes du pays, dont le champion assourdissant Al-Hilal, en tête de leurs groupes.

Article précédentL’Union européenne s’attend à payer l’essentiel des coûts de reconstruction de l’Ukraine
Article suivantLe Sri Lanka, frappé par la crise, demande une aide financière d’urgence au FMI