Accueil Sports Lewis Hamilton et Serena Williams participent à l’offre d’achat de Chelsea

Lewis Hamilton et Serena Williams participent à l’offre d’achat de Chelsea

73

Le champ bondé pour acheter Chelsea comprend désormais Serena Williams, 23 fois vainqueur du Grand Chelem, et Lewis Hamilton, sept fois champion de Formule 1. Fan de longue date d’Arsenal, Hamilton a saisi l’opportunité d’investir dans son rival londonien alors que trois soumissionnaires tentent d’acheter le club de Premier League au propriétaire russe sanctionné Roman Abramovich.

Williams et Hamilton font partie d’un consortium qui propose un investissement de Josh Harris et David Blitzer, les propriétaires des Philadelphia 76ers de la NBA qui devraient vendre leurs parts dans le club de Premier League Crystal Palace pour acheter Chelsea.

Les champions du monde et d’Europe en titre pourraient être vendus pour 3 milliards de livres (4 milliards de dollars), un record dans le sport mondial compte tenu de l’intérêt porté au club de l’ouest de Londres. Les représentants de Hamilton ont déclaré qu’il prévoyait d’investir plus de 10 millions de livres (13 millions de dollars) dans l’offre présentée par l’ancien président de Liverpool et de British Airways, Martin Broughton, et le président de World Athletics, Sebastian Coe.

Lire aussi:  Première femme arbitre pour le match asiatique CL, victoire de Melbourne City

Une autre offre a vu le copropriétaire des Boston Celtics, Steve Pagliuca, s’associer à Larry Tanenbaum, qui détient des participations à Toronto avec les Raptors de la NBA, les Maple Leafs de la LNH et l’équipe MLS de la ville. Peter Guber, copropriétaire des Dodgers de Los Angeles, soutient également le groupe.

Un autre copropriétaire des Dodgers, Todd Boehly, dirige un autre consortium dans l’espoir d’être annoncé comme soumissionnaire préféré. Une banque d’affaires basée à New York, le Raine Group, a supervisé le processus de vente annoncé le mois dernier par Abramovich à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. L’oligarque a été sanctionné par la Grande-Bretagne et l’Union européenne pour ses liens avec le président russe Vladimir Poutine avec des avoirs gelés, dont Chelsea.

Lire aussi:  Open de Miami: Medvedev, lorgnant le classement n ° 1, devance Murray au deuxième tour

Abramovich a été disqualifié de diriger Chelsea par la Premier League et il ne peut pas profiter du produit de la vente, que le gouvernement britannique doit approuver en vertu d’une licence qui permet à l’équipe de continuer à fonctionner.

Article précédentLe Pakistan passe des ordres pour supprimer l’Autorité du corridor économique Chine-Pak
Article suivantRencontre du G20 : FM Sitharaman appelle à des efforts collectifs pour protéger les économies