Accueil Sports Mumbai City FC rue a raté des occasions lors de la défaite...

Mumbai City FC rue a raté des occasions lors de la défaite en Ligue des champions asiatique

68

Un penalty qui aurait dû être accordé, un tir sur la barre transversale et une mêlée à la mort qui aurait dû se traduire par un but – le Mumbai City FC avait ses chances de gagner jeudi soir. Mais contre une équipe d’Al Jazira à la recherche de sa première victoire de la compétition, la chance, une mauvaise finition et un arbitrage plus médiocre ont fait que les Islanders ont subi leur deuxième défaite en trois matchs de la Ligue des champions d’Asie.

En entrant dans le match, Mumbai était optimiste. Ayant atteint leur objectif de gagner un match en phase de groupes – devenant ainsi le premier club indien à le faire – ils cherchaient à aller plus loin. Devant eux se trouvaient Al Jazira, un club de la Pro League des Émirats arabes unis qui compte parmi les meilleurs d’Asie, mais qui avait perdu ses deux premiers matchs, notamment face à l’Air Force Club, l’équipe de Mumbai s’étant de justesse écartée.

Le début du match était similaire à la façon dont Mumbai a abordé ce tournoi. Une tentative de garder le ballon, en particulier par une ligne défensive constamment harcelée, a réussi jusqu’à un certain point. Mais finalement, Mumbai manquerait de la qualité requise pour contourner une ligne de pression élevée et donner le ballon dans les zones sensibles – invitant Al Jazira à attaquer.

Et ils ont attaqué. Une fois de plus, tout comme lors du match de l’Air Force Club, c’est l’incapacité de l’adversaire à terminer dans le dernier tiers qui a maintenu le club indien dans le match. Cela, et le moment d’éclat occasionnel du gardien Mohamed Nawaz, qui a remplacé Phurba Lachenpa du match précédent. Après le match, l’entraîneur d’Al Jazira, Marcel Keizer, a déclaré que la fatigue avait également joué son rôle. Neuf de ses joueurs ont maintenant joué trois fois 90 minutes de football en l’espace de neuf jours.

Lire aussi:  Le Qatar divise le football, la FIFA cherche l'unité avant le tirage au sort de la Coupe du monde

Mumbai a réussi à éviter les tirs au but d’Al Jazira jusqu’à la 40e minute. Le remplaçant Mehtab Singh, engagé après la blessure d’Amey Ranawade dans les premières minutes du match, a eu la malchance de toucher un ballon dévié avec ses doigts dans la surface de réparation. L’arbitre a donné un coup de sifflet et a intensifié Ali Mabkhout pour tirer le penalty. L’international des Émirats arabes unis, avec 79 buts en 103 matches pour son pays, visait le côté gauche de Nawaz et malgré le fait que le gardien ait mis la main sur le ballon, il a quand même inscrit le seul but du match.

Les trois occasions

Les 90 minutes de Mumbai contre Al Jazira auraient pu être sauvées trois fois. La première occasion est venue quelques minutes après que Mabkhout ait marqué. L’attaquant de Mumbai Diego Mauricio s’est vu accorder un espace pour courir avec le ballon par les défenseurs d’Al Jazira. L’attaquant, qui a joué un rôle déterminant dans ces trois matchs en tenant le ballon dans le dernier tiers et en permettant aux joueurs de Mumbai de se lier au jeu, a choisi de viser le but. Mais juste au moment où il est entré dans la surface, il a été abattu pour ce qui aurait dû être une pénalité de mur de pierre. Mais l’arbitre ne l’a pas vu de cette façon et a plutôt décerné un carton jaune à Mauricio pour avoir joué.

Lire aussi:  Coupe d'Asie : l'Australie écrase l'Indonésie, le Japon, champion en titre, prend un départ victorieux

La deuxième chance est venue en fin de match après une pression soutenue de Mumbai. Le héros du match précédent, Rahul Bheke, contraint de jouer sur le côté droit en raison de la blessure de Ranawade, amenait le ballon le long de la ligne de touche. Il a ensuite lancé ce qui semblait être une croix, mais était en fait un tir cadré, vers le but d’Al Jazira. Le ballon a rebondi sur la barre transversale et est sorti du jeu – encore un autre moment qui aurait pu changer le teint du jeu.

Mais la meilleure chance pour Mumbai était son dernier corner du match à la 90e minute. Le remplaçant Raynier Fernandes était à la sortie d’un corner de Lallianzuala Chhangte. Fernandes avait tout le temps du monde au deuxième poteau, sans qu’aucun joueur d’Al Jazira ne le suive. Mais le milieu de terrain a complètement raté son tir et Mumbai est tombé à la dernière place du groupe B après qu’Al Shabab et l’Air Force aient joué un match nul 1-1.

« Je pensais qu’en seconde période, nous étions fantastiques. Nous avons très bien joué dans les 20 dernières minutes avec neuf joueurs indiens et deux étrangers », a déclaré l’entraîneur Des Buckhingham. « Nous nous sommes créé plusieurs occasions mais nous avons eu la malchance de ne pas les saisir. En première mi-temps, on s’est créé plusieurs occasions franches et on aurait dû égaliser avant le coup de sifflet de la mi-temps. C’est un peu frustrant de ne pas revenir avec le résultat et parce que nous nous sommes installés en profondeur, nous avons eu peu d’occasions devant le but.

Article précédentReddit ajoute un outil de « recherche de commentaires » pour améliorer les résultats des utilisateurs
Article suivantMan City et Liverpool se retrouvent, cette fois en demi-finale de la FA Cup