Accueil Sports Secouée par le chahuteur, Naomi Osaka en larmes s’écrase hors d’Indian Wells

Secouée par le chahuteur, Naomi Osaka en larmes s’écrase hors d’Indian Wells

128

Naomi Osaka a été secouée par un chahuteur au début de son match de deuxième tour contre Veronika Kudermetova samedi et ne s’est jamais remise en tombant 6-0 6-4 à Indian Wells.

Après avoir été brisé lors du premier match, un fan a crié « Naomi, tu es nul » et on a pu voir Osaka plus tard essuyer des larmes.

Après le match, la championne de l’événement 2018 s’est adressée à la foule sur le court central, affirmant que l’incident lui rappelait le moment où Venus et Serena Williams avaient été huées lors du tournoi en 2001.

« J’ai déjà été chahuté et cela ne m’a pas vraiment dérangé », a déclaré Osaka en retenant ses larmes.

« Mais être chahuté ici. J’ai regardé une vidéo de Vénus et Serena se faire chahuter ici et si vous ne l’avez jamais regardée, vous devriez la regarder. Et je ne sais pas pourquoi, mais cela m’est entré dans la tête et a été beaucoup rejoué.

« Je veux juste dire merci et félicitations », a-t-elle conclu.

Osaka a été ouverte sur ses problèmes de bien-être mental dans le passé et a pris une pause dans le sport après sa défaite contrariée à l’US Open de l’année dernière.

Elle a dit qu’elle était dans un endroit formidable émotionnellement en entrant dans le tournoi.

Kudermetova est restée enfermée malgré le drame et a poursuivi son bon début d’année, battant la quadruple championne du Grand Chelem même lorsqu’elle s’est regroupée dans le deuxième set.

« Ce fut un match très difficile pour moi contre Naomi », a-t-elle déclaré.

« C’est une grande joueuse, c’est une bonne combattante et je suis vraiment content de ma performance aujourd’hui. J’étais tellement concentré et je suis tellement heureux d’être ici et de jouer devant vous.

Lire aussi:  Confession d'un fan de Man United: Comment le Real Madrid pince nos stars et remporte toutes les finales de la Ligue des champions

Sabalenka étourdie

Plus tôt dans la journée, la numéro trois mondiale Aryna Sabalenka a subi une défaite choc lors de son premier match, s’inclinant face à l’Italienne Jasmine Paolini 2-6 6-3 6-3 au deuxième tour.

Le service de la biélorusse percutante a été cassé quatre fois et elle a commis 10 doubles fautes par une chaude journée dans le désert du sud de la Californie.

La numéro 46 mondiale, Paolini, a déclaré qu’elle était aussi surprise que quiconque de remporter sa première victoire contre un adversaire du top 10.

« Je suis tellement heureux. Je ne m’attendais pas à ce moment », a-t-elle déclaré.

« Je suis simplement heureux d’être ici au troisième tour. Je pense avoir joué un match incroyable. La foule était incroyable. Je l’ai beaucoup apprécié. »

Sabalenka était l’une des favorites pour remporter l’épreuve après que la numéro un mondiale Ash Barty et la numéro deux mondiale Barbora Krejcikova se soient retirées avant le début du tournoi WTA 1000.

Sabalenka suit Karolina Pliskova et Garbine Muguruza à la porte après que les deux meilleures joueuses aient perdu vendredi.

Paula Badosa a également lancé la défense de son titre avec une victoire 6-2 7-6 (4) sur Tereza Martincova.

L’Espagnole n’avait jamais pris un set contre la Tchèque lors de leurs trois rencontres précédentes et a poussé un cri emphatique et a levé les poings après avoir exécuté une volée de revers parfaite sur une balle de match.

Lire aussi:  «Djokovic un menteur sournois»: des présentateurs de nouvelles australiens pris dans un «micro chaud»

« Je pense que la différence est que j’ai joué contre elle il y a un an et demi et je me suis beaucoup améliorée à bien des égards », a déclaré Badosa.

« Mentalement, mais aussi physiquement car je pense que c’était un match très physique. J’ai pu voir à quel point je me suis amélioré aujourd’hui.

Portant les couleurs du drapeau ukrainien, l’Australienne Daria Saville, qualifiée d’origine russe, a surpris la neuvième tête de série Ons Jabeur 7-5 6-7 (0) 6-4 lors de leur affrontement au deuxième tour.

Le Tunisien Jabeur a atteint les demi-finales du tournoi l’année dernière, mais le jeu de retour implacable de Saville et sa défense l’ont finalement emporté.
Petra Kvitova avait besoin de chaque once de force qu’elle avait pour battre Aliaksandra Sasnovich 6-7 (4) 6-4 6-4.

La double championne de Wimbledon s’est agenouillée sur le terrain et a baissé la tête après avoir tiré un coup droit sur la ligne pour mettre fin à la compétition exténuante. Elle affrontera ensuite la Grecque Maria Sakkari, sixième tête de série, qui a remporté en deux sets Katerina Siniakova.

L’Américaine Amanda Anisimova a abandonné avant le troisième set de son match contre l’adolescente canadienne Leylah Fernandez avec une maladie apparente.

Dans une autre action du deuxième tour, l’Américaine Shelby Rogers était tout sourire après avoir battu la 10e tête de série lettone Jelena Ostapenko et la quatrième tête de série Anett Kontaveit ont eu besoin d’un peu plus d’une heure pour dépasser la Slovaque Kristina Kucova 6-4, 6-1.

Article précédentJe ne jouerai pas à moins d’être en forme à 100 % et d’avoir reçu un entraînement adéquat : Sai Praneeth
Article suivantLa Chine ferme les écoles de Shanghai et cherche à détourner les vols au retour de Covid