Accueil Sports Taylor Fritz, John Isner et Madison Keys dirigent le contingent américain à...

Taylor Fritz, John Isner et Madison Keys dirigent le contingent américain à Indian Wells

188

Taylor Fritz a battu le qualifié espagnol Jaume Munar 6-4, 2-6, 7-6 (2) mardi au troisième tour de l’Open BNP Paribas, faisant de lui l’un des cinq hommes américains encore en vie dans le tournoi du désert.

Fritz a atteint les demi-finales à Indian Wells l’année dernière, son meilleur résultat en carrière dans un événement ATP Masters 1000. Le fils de l’ancienne pro du circuit WTA, Kathy May, est sur une trajectoire ascendante depuis, atteignant le quatrième tour de l’Open d’Australie en janvier, sa meilleure performance à ce jour dans un tournoi du Grand Chelem.

John Isner a battu Diego Schwartzman, 14e tête de série, 7-5, 6-3, pour atteindre le quatrième tour. L’Américain de 6 pieds 11 pouces a capitalisé sur son avantage de hauteur de 16 pouces, faisant exploser 13 as et frustrant Schwartzman avec des amortis intelligents. Isner n’a même pas eu besoin de bris d’égalité; 18 de ses 30 sets disputés cette année se sont soldés par des bris d’égalité.

Deux autres Américains, Tommy Paul et le joker Steve Johnson, ont été battus. Paul a perdu contre Alex de Minaur, 29e tête de série, 7-6 (2), 6-4. Johnson a perdu une décision de 7-6 (7), 6-3 contre Hubert Hurkacz, 11e tête de série.

Lire aussi:  La Russie perd sa 3e décision de football au TAS avant les éliminatoires de la Coupe du monde

« Tommy est vraiment sur le point d’être tête de série en Grand Chelem », a déclaré Fritz. « Reilly (Opelka) bat constamment de très, très bons joueurs. Ce n’est pas bizarre de voir ces gars battre de très bons joueurs, avoir des résultats solides.

Les Américains Frances Tiafoe et Steve Johnson devaient disputer des matchs de nuit.

Mercredi, deux autres Américains ont de gros matchs de quatrième tour. Opelka, 17e tête de série, affronte Rafael Nadal, 21 fois champion majeur, tandis que Jenson Brooksby affronte le champion en titre et 12e tête de série Cameron Norrie.

« Pour la première fois depuis longtemps, vous pouvez réellement dire que le tennis américain du côté masculin est très prometteur », a déclaré Isner. « Nous avons beaucoup de joueurs dans le top 100. Je pense qu’il est très concevable d’avoir deux joueurs dans le top 10 dans un avenir proche. »

Au quatrième tour féminin, Madison Keys a battu la qualifiée britannique Harriett Dart, 6-1, 6-4. Keys est la dernière Américaine encore dans le tournoi.

« Je me suis vraiment attaché », a déclaré Keys. « Si j’obtenais un deuxième service, j’allais être plus agressif. Quand j’en ai eu l’occasion, j’allais y aller. »

Lire aussi:  Bundesliga : le Bayern Leverkusen tient le Bayern 1-1 à Munich, le Hertha perd encore

La tête de série n ° 3 Iga Swiatek a survécu à la triple championne majeure et ancienne joueuse n ° 1 Angelique Kerber, 4-6, 6-2, 6-3.

« J’avais l’impression qu’elle voulait utiliser son expérience et me tromper », a déclaré Swiatek.

« J’aime ça parce que c’est comme une nouvelle expérience pour moi. Je suis assez fier de moi d’avoir pu gagner contre un joueur aussi intelligent.

Simona Halep, la championne 2015, a battu Sorana Cirstea 6-1, 6-4. Les Roumains ont joué pour la première fois en 12 ans et ont partagé leurs quatre rencontres.

« J’ai l’impression d’avoir joué parfaitement dans le premier set », a déclaré Halep. « Le deuxième set a été un peu plus difficile parce que j’ai commencé à rater. Elle a commencé à jouer un peu mieux. Mais je pense que c’est une grande victoire pour moi.

Petra Martic, de Croatie, a battu la 28e Liudmila Samsonova, 7-6 (6), 6-4. La numéro 6 Maria Sakkari a avancé lorsque la qualifiée Daria Saville a abandonné 4-1 en raison d’une blessure à la cuisse gauche.

Article précédentJuge américain: le public pourrait consulter le rapport de police de Cristiano Ronaldo
Article suivantLa Pologne a accueilli plus de 1,8 million de réfugiés ukrainiens jusqu’à présent (secrétaire d’État)