Accueil Sports Un juge espagnol lève la protection des clubs de Super League

Un juge espagnol lève la protection des clubs de Super League

39

Un tribunal espagnol a levé les mesures qui protégeaient les clubs qui souhaitaient créer une compétition de Super League européenne d’être punis par l’UEFA et la FIFA.

Dans des documents judiciaires consultés par l’Associated Press jeudi, un tribunal de Madrid a déclaré qu’il supprimait la protection juridique, car même si les clubs étaient punis, cela ne les empêcherait pas d’aller de l’avant avec le projet de créer une compétition séparatiste hors du contrôle de l’UEFA.

Sur les 12 clubs originaux qui voulaient créer la Super League, seules les équipes espagnoles du Real Madrid et de Barcelone et le club italien de la Juventus soutiennent encore ouvertement sa création. « Il n’a en aucun cas été démontré que la menace de sanctions contre les trois clubs conduirait à l’impossibilité de réaliser le projet », a écrit la juge Sofía Gil dans sa décision.

Lire aussi:  Rise of Fall: le défenseur sénégalais clé des espoirs de l'ISL et de la Ligue des champions de Mumbai City

Gil a rejeté les inquiétudes présentées par les clubs selon lesquelles la punition des organes directeurs du football ruinerait leurs chances d’attirer des financements pour la Super League. La décision peut être portée en appel.

En avril dernier, un autre juge espagnol avait ordonné à la FIFA et à l’UEFA de « s’abstenir de prendre toute mesure ou action, ou de publier toute déclaration, qui empêche ou entrave, directement ou indirectement, la préparation de la Super Ligue européenne ».

Cette décision est intervenue au milieu des menaces selon lesquelles les équipes de Super League seraient interdites de jouer en Ligue des champions.

Article précédentErik ten Hag nommé entraîneur de Manchester United
Article suivantDimitri Payet de retour sous les projecteurs à l’approche de la Coupe du monde